Séquence de l'émission du 1 février 2013
La violence durant l'enfance laisse des traces durables à différents niveau et peut-être même dans le cerveau.
Piotr Marcinski
Fotolia [Piotr Marcinski - Fotolia]
Piotr Marcinski - Fotolia

La violence laisse des traces

Nous savons depuis longtemps que les individus violents ont souvent eux- même subi des traumatismes psychologiques durant l’enfance. Nous savons également que les traumatismes laissent des altérations visibles du cerveau. Il restait à prouver que ces traces repérées dans le cerveau sont bien dues à une enfance cabossée pour établir un lien de cause à effet. C'est fait! Du moins chez les rats.

Anne Baecher revient sur les étonnants résultats d’une étude du cerveau menée par un laboratoire de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Invité: Guillaume Poirier, membre de l’équipe de Carmen Sandi, chercheuse à l’EPFL et membre du Pôle de Recherche national SYNAPSY.
Séquence de l'émission du 1 février 2013
Dr Jean-Louis Etienne /Médecin - explorateur [Philippe Desmazes  - AFP]
Philippe Desmazes - AFP

Rencontre avec Jean-Louis Etienne

Tous les vendredis, CQFD reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail, de ses recherches, mais aussi de ses passions.

Aujourd'hui, le "grand invité du vendredi " se nomme Jean-Louis Etienne. Ce médecin et explorateur français est connu pour ses expéditions arctiques et antarctiques, dont la fameuse Transantarctica réalisée en 1989-1990.

L'intégrale de l'émission du 1 février 2013