Les matinales d'Espace 2

L'émission du 9 novembre 2015

Polémiques pour un chef d’œuvre, Castellucci à Vidy

C’est l’un des événements de la saison: le théâtre Vidy-Lausanne accueille dès mercredi 11 novembre 2015 l’un des maîtres de la scène européenne, Romeo Castellucci. Son spectacle, qui a été créé en 2011, s’intitule "Sur le concept de visage du fils de Dieu" et a suscité la polémique, jusqu’à voir des manifestations violentes se dérouler devant les portes des salles où il était accueilli.

Pierre Lepori nous explique pour quelle raison il n’y a pas de quoi se scandaliser et il nous raconte cette expérience théâtrale à la limite du mysticisme.

Fous de couleur au Musée gruérien à Bulle

Sur 400 m2 l’exposition comprend un espace de découverte interactif sur le thème de la couleur et de la lumière, un espace dédié aux premières techniques de photographie un couleur et deux grandes salles consacrées aux images découvertes dans plus de trente collections d’autochromes en Suisse et à l’étranger, dont la collection Simon Glasson du Musée gruérien. Sur 220 pages richement illustrées la publication raconte les débuts de la photographie couleur en Suisse, s’interroge sur les liens entre photographie, peinture et défense du patrimoine, situe les collections dans leur contexte et dévoile une iconographie entièrement inédite.

Rencontre avec Christophe Mauron conservateur au Musée gruérien.

Un musée de l’Absurde de 30 mètres carrés, mais c’est absurde !

Et c’est ce qui fait courir la maîtresse du petit lieu aux idées longues Sandra Romy. L’exposition actuelle présente le travail des Plonk et Replonk, avec comme fil rouge la moustache!

"Bienne, moustaches et céramique", Musée de l’Absurde, Bienne, jusqu’au 30 novembre 2015. Visite sur place avec Sandra Romy proposée par Florence Grivel.

Gustave Roud, un centenaire littéraire (1/5)

Entré officiellement en littérature dans la livraison de juillet 1915 des "Cahiers vaudois", le poète de Carrouge est devenu une figure tutélaire en Suisse romande.

L'Association des Amis de Gustave Roud et l'Université de Lausanne lui consacrent un programme très riche de manifestations, expositions et parutions à découvrir jusqu'en 2016.

Rassembler les morceaux du Paradis

Marqué en profondeur par le romantisme allemand et Novalis, Gustave Roud a élaboré une œuvre poétique qui cherchait les signes de l'intemporel dans l'environnement quotidien. Il ne reniait pas la part métaphysique de sa démarche, par ailleurs stimulée par de longues marches nocturnes en campagne.

Par Jean-Claude Gailly et Christian Ciocca

 

A noter

Exposition "Gustave Roud. Les traces éparses du paradis" à voir jusqu'au 13 décembre 2015 au Musée d'Art de Pully.
 

(Nouvelle diffusion de la série d'émissions du 8 au 12 juin 2015)