Les matinales d'Espace 2

L'émission du 3 novembre 2015

L’art et la manière

Le musée Jenisch à Vevey nous plonge en plein 17e siècle grâce à l’oeuvre gravée de Claude Mellan. Tant par sa technique époustouflante que par ses portraits, Mellan fait référence en matière de gravure au burin. L’exposition ouvre également sur les contemporains du graveur ce qui permet de se rendre compte à quel point la gravure et l’estampe étaient répandues et servaient de moyen d’expression à part entière.

À voir jusqu’au 7 février 2016. Par Nicolas Pahlisch.

Brigitte Pradervand - Rénovation de l’ancien chœur de l’église de Daillens

Désaffecté, l’ancien chœur de l’église de Daillens était devenu un local de rangement pour les pompiers du village… Miraculeusement préservé, probablement sans intervention majeure depuis l’introduction de la Réforme, il est devenu aujourd’hui l’objet de toutes les attentions des restaurateurs et des historiens d’art.

lnauguration de la restauration des peintures du chœur de l'église de Daillens, les 7 et 8 novembre 2015. Rencontre avec Brigitte Pradervand, historienne d’art.

Le Père Noël sur l'autel du sacrifice!

Les Romains ont-ils pratiqué des sacrifices humains lors des Saturnales, cette fête du retournement de l'ordre semblable au carnaval? La victime, le roi des Saturnales, peut-elle être apparentée à d'autres rois éphémères dont le Père Noël serait, chez nous, le dernier représentant?

C'est à partir de ces questions que Francesca Prescendi, spécialiste des religions antiques à l'Université de Genève, mène une enquête passionnante dans "Rois éphémères. Enquête sur le sacrifice humain" (Labor et Fides). Par Nicole Duparc.

Je suis une chose qui mange

A midi, que faites-vous? C’est avec cette question transformée en création théâtrale que débute le nouveau menu de "Midi Théâtre". Dans sept villes romandes et autant de scènes, voici un spectacle qui se déguste en entrée jusqu’au 13 novembre 2015.

Thierry Sartoretti a découvert "Je suis une chose qui se mange" de la Compagnie Anadyomène… et il passe à table.

Les Cahiers du Rhône, l’esprit de résistance en Suisse (2/5)

En mars 1942, Albert Béguin et l’éditeur Hermann Hauser lançaient la collection Les Cahiers du Rhône pour maintenir contre l’occupation nazie l’esprit humaniste de la France.

En trois couleurs, bleu, blanc, rouge, les Cahiers ont diffusé clandestinement la poésie et les essais d’Aragon, Eluard, Supervielle, Pierre Emmanuel et d’autres tout en sauvant l’honneur d’une culture bafouée par la barbarie.

La Résistance poétique

Bien que très diverse dans sa composition, la Résistance française a trouvé, par les voix des poètes communistes, un de ses plus sûrs porte-parole. Sous le manteau, les recueils poétiques publiés par Les Cahiers du Rhône préparaient à leur manière la victoire alliée.

Par Sacha Unger et Christian Ciocca