Les matinales d'Espace 2

L'émission du 14 janvier 2015

Chic, Fanny Ardant!

Dans le film "Chic!", une comédie de Jérôme Cornuau, Fanny Ardant interprète une grande styliste en mal de création.

Raphaële Bouchet a rencontré cette légende du cinéma, dernière muse de François Truffaut, qui évoque à la fois ce nouveau rôle et sa passion tardive pour la mise en scène.

 

Le cinéma, vecteur de paix?

Est-ce que l’art peut être efficace? Est-ce que l’écriture de scénarios peut influencer l’avenir, est-ce que le cinéma peut servir la cause de la paix? C’est ce questionnement qui est au centre de l’ouvrage "Scénaristes de la paix, Orient, Occident". Un sujet très sensible, bien sûr, ces jours…

Une proposition d'Isabelle Carceles.

Au-delà du monument

Une grande exposition qui réunit 12 artistes internationaux autour de la question de la mémoire, des mémoriaux et des politiques mémorielles après les conflits armés, les génocides ou les violences de masse. Exposition à voir jusqu'au 15 février 2015 au BAC – Bâtiment d'art contemporain Genève dans une architecture d'exposition de Bureau A (Leopold Banchini et Daniel Zamarbide).

Rencontre avec Denis Pernet, commissaire de l’exposition.

Les cartes de fidélité, une nouvelle forme de surveillance?

Depuis l'affaire Snowden, le grand public sait désormais que les agences de renseignements traquent les moindres faits et gestes de nos vies numériques. Le sociologue Sami Coll propose dans son livre "Surveiller et récompenser, les cartes de fidélité qui nous gouvernent" une analyse détaillée des rouages d'un système de surveillance.

Sami Coll est au micro de Miruna Coca-Cozma.

Jean-Marc Lovay, artisan d'imaginaire (3/5)

Depuis son entrée remarquée dans la littérature romande en 1970, l'auteur sédunois, qui fête son 67e anniversaire cette semaine, le 14 janvier 2015, n’en continue pas moins d'étonner voire de déconcerter son monde.

Retour sur un parcours créatif où l’imaginaire, nourri de voyages et de refus, tient la note dominante dans un éventail poétique à nul autre pareil.

Jérôme Meizoz l’a éclairé dans "Le Toboggan des images", dans plusieurs articles sur son compatriote valaisan et le place en filigrane dans son roman "Haut Val des Loups", à paraître chez Zoé fin janvier 2015. 

A la manière d’un chaman

Socialement, Lovay a choisi de s’écarter du chemin des "honnêtes gens" en devenant éleveur de chèvres, artisan et cultivateur tout en écrivant chaque jour durant des heures. De ce labeur qui n’est pas sans rappeler un rituel chamanique, sont nés, parus chez Gallimard puis chez Zoé, de nombreux contes et récits où la poésie cosmique le dispute à la narration romanesque.

Par Max Both et Christian Ciocca

La réponse du concours

D'Entre les Morts