Les matinales d'Espace 2

L'émission du 15 mai 2013

"Gatsby le magnifique" de Baz Luhrmann

Présenté ce soir, mercredi 15 mai 2013 en ouverture du 66e Festival de Cannes, "Gatsby le magnifique" version Baz Luhrmann ("Moulin Rouge") est la 5e adaptation cinématographique du roman de Francis Scott Fitzgerald, paru en 1925.

Après Robert Redford en 1974, c'est Leonardo DiCaprio qui revêt les chemises roses de Gatsby, ce parvenu qui caresse l'illusion de reconquérir son grand amour. La critique de Raphaële Bouchet, en direct de Cannes.

Synopsis:

Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des mœurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

 

Amadou l’audacieux

Créée par la photographe vaudoise Suzi Pilet et l’écrivain gruérien Alexis Peiry, la collection de livres pour enfants "Les Histoires d’Amadou" a passionné toute une génération de Romands. Petit personnage de jute et de laine, Amadou voyage accroché à une grappe de ballons, puis devient tour à tour acrobate dans un cirque, marchand d’escargots, alpiniste, détective, torero.

Une exposition retrace la création des albums, de la conception jusqu’à l’édition et la diffusion. A voir à l'Espace Arlaud, Lausanne, du 17 mai au 21 juillet 2013. Rencontre avec Sylvain Frei, commissaire de l'exposition.

"Mangeront-ils?" de Victor Hugo

Après la version de Benno Besson en 2002, c’est le Français Laurent Pelly, hugolien averti, qui donne vie aux personnages de "Mangeront-ils?", pièce de Victor Hugo écrite en 1867, mais publiée après sa mort, où un roitelet tente d’empêcher le bel amour de deux jeunes nobles réfugiés dans une forêt. Un conte en alexandrins pour célébrer la liberté.

La pièce se joue au Théâtre de Carouge, à Genève, jusqu’au 2 juin 2013. Par Marie-Pierre Genecand.

Bunker versus paysages d’ici et d’ailleurs

Léo Fabrizio s’est fait connaître par un livre présentant une série d’images dédiées aux bunkers helvétiques.

Dans l'exposition "Ici et ailleurs", présentée à l’Espace d’art Abstract à Lausanne jusqu’au 25 mai 2013, on assiste aux vagabondages du photographe entre l’Asie, la Suisse et d’autres territoires. Par ses images, le photographe nous montre comment l’homme s’approprie, domestique la nature et le paysage. Par Florence Grivel.

En voiture, embarquement immédiat! (3/5)

Avec un sens de l’accueil innovant, la Suisse a bâti au 19e siècle tout un réseau de transports insolites: funiculaires, trains à crémaillère, cars postaux, téléphériques et bateaux à vapeur.

En cinq étapes, immersion sonore dans de petits univers qui font l’enchantement des touristes mais dépannent encore bien des autochtones sur des lignes à forte déclivité, des endroits autrement inaccessibles ou simplement si plaisants à contempler par un hublot.

Les cars postaux en trois tons et en jaune

Inaugurée en 1906, la première ligne des cars postaux a repris la couleur jaune des diligences lancées sur les cols alpestres en 1849. Indissociable de la signalétique helvétique, la compagnie s’est pourtant privatisée pour son centième anniversaire, accentuant depuis la banalisation du métier de chauffeur à casquette, naguère plus prestigieuse. Dépendants toujours de La Poste, les quelque 2150 véhicules, de fabrication souvent polonaise, n’en convoient pas moins 130 millions de passagers par année, indigènes compris.

Avec Francis Anzévui sur la ligne Sion-Arolla par Pierre-Henri Zoller ("Vie et métier", TSR, 26 juin 1968). Sur la même ligne avec le chauffeur Pierre-André Follonier par Martin Heule, ancien correspondant DRS 2 en Suisse romande ("L’Horloge de Sable", Espace 2, 12 janvier 2013)

Par Christian Ciocca et Jean-Daniel Mottet