TP/Comment être un saint

Comment être un saint

L'émission du 13 août 2009

En perte de vitesse, l'Eglise catholique sort son joker : elle fabrique à toute allure des Saints. Le Vatican mise sur l'exemple de croyants modèles pour doper l'adhésion des fidèles. Bonne nouvelle pour la Suisse romande, l'allègement des procédures de canonisation pourrait profiter à une petite couturière fribourgeoise : Marguerite Bays. Mais est-ce que tout cela est vraiment catholique ? En perte de vitesse, l'Eglise catholique sanctifie à tout-va. Le Vatican mise sur l'exemple de croyants modèles pour doper l'adhésion des fidèles, y compris en Suisse où une couturière fribourgeoise pourrait en profiter. Jeudi 13 août 2009.

Autrefois, fabriquer un saint était long et compliqué et bien rares étaient les personnalités qui avaient les honneurs de Rome. Dès le début du XXe siècle, les papes ont allégé les procédures de béatification et de canonisation. Mais c'est Jean-Paul II qui les a radicalement simplifiées. A dessein, le Pape polonais a fait des Saints l'une des armes de sa nouvelle évangélisation. Durant son pontificat, il a béatifié et canonisé davantage que tous les papes avant lui. Ces trente dernières années, ils sont ainsi quelque 2500 a avoir été élevés au rang de catholiques exemplaires. Et grâce à ces nouvelles règles, la Suisse romande pourrait bien voir sa première sainte canonisée à Rome. La Fribourgeoise Marguerite Bays est proche du but. Cette petite couturière du XIXe s. a déjà franchi une étape décisive : en 1995, elle était béatifiée par Jean-Paul II lui-même. Aujourd'hui, elle est devenue l'attraction du petit village de Siviriez dans la Glâne. Sa maison natale est devenue un lieu de pèlerinage et tous les 27 du mois, jour anniversaire de sa mort, l'église paroissiale est prise d'assaut. Mais pour être élevée au rang de Sainte, il faut que deux miracles soient attribués à Marguerite Bays. Selon ses fidèles défenseurs, la couturière aurait sauvé un jeune homme en 1940 lors d'un accident de cordée. Et il y a quelques années, c'est une fillette de 22 mois qui aurait miraculeusement survécu à un accident de tracteur grâce à elle. Temps Présent a enquêté sur ces miracles et même retrouvé des témoins directs, convaincus des pouvoirs de la couturière. Mais ces pouvoirs ne font pas l'unanimité...
Rediffusion le vendredi 14 août 2009 à 01h et le lundi 17 août 2009 à 15h15 sur TSR2.

Générique

Un reportage de Bertrand Theubet et Pierre-Olivier Volet

Image : Yves Dubois Son : Gianni Del Gaudio Montage : Monique Preiswerk