Danièle à Bienne. [RTS/Capture d'écran]

Ma vie après la télévision

L'émission du 24 décembre 2015

Dans le monde éphémère des médias, un reportage passe, puis il est assez vite oublié… Des milliers d’interlocuteurs ont déjà témoigné devant les caméras de Temps Présent. Mais que sont-ils devenus, ceux qui nous ont confié une tranche de leur vie, leurs expériences, ceux qui ont partagé leurs espoirs ou leurs déboires ? Pour certains, l’émission a changé leur vie, leur a permis de retrouver un toit ou simplement, une vie normale. Nous sommes retournés les voir pour chercher à connaître leur "après" émission.

Jean-Michel & Patrik au camping d’Yvorne; Renée et Jean en Afrique et à Fribourg; Manon à Courgenay; Jacques à Genève; Danièle à Bienne et Fabienne à Neuchâtel; Bruce à Cointrin…. Le dénominateur commun de toutes ces personnes, c’est d’avoir – à un moment ou à un autre – participé à un reportage de Temps Présent. Que se passe-t-il après une émission, quelles sont les retombées, que deviennent nos interlocuteurs après un passage à la télévision ? La RTS laisse-t-elle un petit quelque chose dans leur quotidien ? Bon ou mauvais ? Change-t-elle quelque chose ? Nous sommes retournés voir ces personnes, celles qui nous ont touchés, émus, celles qui ont marqué les mémoires des téléspectateurs et des équipes de Temps Présent, afin de connaître leur « après diffusion », l’après reportage…

En 2006, Temps présent avait suivi pendant toute une année la vie du camping d’Yvorne : quatre saisons, d’un mois de décembre au suivant.  Les occupants avaient partagé leur quotidien, leurs vies, leur joies, leurs peines, un microcosme qui par choix ou par obligation avait décidé de vivre le camping à temps plein ou partiel… Renée et Jean sont rentrés définitivement du Sénégal. Manon a retrouvé une vie normale et ne se laissera plus jamais insulter sur Facebook. Quant à Bruce, qui dormait dehors, il a retrouvé un toit et, juste après l’émission, presque un travail…

Générique

Un reportage de Sabine Kennel
Image : Aldo Mugnier Son : Olivier Larue Montage : Valérie Wacker