- Télépathes pour quatre pattes

L'émission du 18 avril 2013

Télépathes pour quatre pattes

Ah, si mon chien pouvait parler! Me dire s’il aime ses croquettes, s’il a mal, s’il m’aime. Vous rigolez? Et pourtant, en Suisse romande, on trouve désormais des cabinets de "communication animale", des télépathes qui sont même recommandés par certains vétérinaires. Est-ce bien sérieux? Cela marche-t-il? En tout cas, certains y croient et pensent que cela vaut le prix d’une séance.

Ariane Troubat explique pratiquer le dialogue intuitif avec les animaux, ici avec le cheval Zinco.

Il y a dix ans, une seule communicatrice animale pratiquait la télépathie en Suisse romande, aujourd’hui ils sont plus d’une vingtaine. Le phénomène prend de l’ampleur. Certains vétérinaires et éducateurs canins n’hésitent pas à recommander les services d’une télépathe pour animaux lorsqu’un cas leur semble insoluble. Mais qui sont ces interprètes animaliers ? Qui sont leurs clients ? Et qu’est-ce qui peut bien pousser un propriétaire à recourir à un moyen auquel il ne croit pas forcément ?

Et surtout, peut-on vraiment observer une différence entre avant et après une séance de télépathie ? A Genève, nous avons rencontré Aïka, qui fait ses besoins partout, dans le canton de Vaud, Cheyenne qui attaque les chevaux et, en France voisine, Zinco, le cheval qui refuse d’être monté. Et les trois télépathes auxquelles les propriétaires se sont adressées et qui ont ouvert la porte de leur mystérieux cabinet.

  • Générique

    Un reportage de Ann-Kathrin GRAF
  • Recommandation

    En cas de problème avec son animal de compagnie, il est toujours recommandé de prendre contact avec un vétérinaire ou un éducateur canin.

Je vais te manger tout cru

Depuis l’âge de cinq ans, Tom ne mange que des fruits et légumes crus. Comme elle croit aux vertus du régime végi-cru, sa mère ne lui cuisine rien de cuit, rien de chaud. Mais après des examens médicaux, le diagnostic tombe : Tom est gravement sous-alimenté et la mère dénoncée aux services sociaux. Que décidera le service de protection de la jeunesse ? Va-t-on lui retirer la garde de son enfant ? Et jusqu’à quelle limite peut-on laisser les parents décider d’un régime alimentaire ?

- Je vais te manger tout cru [RTS]

Tom, un préadolescent, souffre de carence en calcium et mesure près de quinze centimètres de moins que la moyenne des enfants de son âge.

Lors d’une séance au tribunal, la mère est accusée de négligence envers son fils et de violence psychologique. Elle est condamnée à devoir changer de régime alimentaire. Mais elle résiste et défie les autorités. Elle ne changera son style de vie sous aucun prétexte. En fervente militante du régime cru, elle croit défendre les intérêts de son fils. Elle est même prête à quitter de pays s’il le faut. Elle est soutenue dans sa démarche par un gourou américain aux théories farfelues.

Le cas a fait les grands titres aux Pays-Bas et il incarne le problème de la tyrannie alimentaire, des régimes imposés aux enfants, de la responsabilité des parents et de l’Etat face aux dérives sectaires.

La réalisatrice Anneloek Sollart a suivi le quotidien de Tom et de sa mère pendant plusieurs mois.

Rediffusion le vendredi 19 avril 2013 à 0h20 et le lundi 22 avril 2013 à 16h sur RTS Deux.

  • Générique

    Un reportage de Anneloek SOLLART
Bonus de l'émission


Les régimes passés au crible des spécialistes

Le test d'A Bon Entendeur, 1er mai 2007 sur TSR1.