Hélène et Danièle

Retour à l'école: souvenirs, souvenirs

L'émission du 20 janvier 2007

Les Sourds et l'école, c'est une véritable histoire humaine, culturelle et pédagogique. Des anciens pensionnaires sourds, venus visiter l'école hôtelière, le "César Ritz", au Bouveret, qui fut jadis l'Institut des sourds-muets, évoquent les souvenirs de leur scolarité. L'éducation d'alors était dispensée par des religieuses, comme soeur Marie-Agnès, une des dernières enseignantes encore en vie aujourd'hui.

Le Bouveret, hier et aujourd'hui

Institution des sourds-muets du Bouveret Premier internat des sourds-muets du Valais, le Bouveret est devenu depuis une école hôtelière, le "César Ritz". L'architecture d'origine avec sa chapelle, son harmonium, ses escaliers, ses dortoirs, ses réfectoires, ses salles d'eau ont été préservés et aménagés pour accueillir les étudiants hôteliers.

Le Bouveret raconté en signes

Devoir de français Cette institution était dirigée par une congrégation de religieuses. L'enseignement oraliste était de rigueur, ponctué de leçons d'articulations laborieuses. La LSF était interdite et les punitions fréquentes. Ce n'est qu'au début des années 80, que les signes ont fini par être tolérés, mais jamais en classe. Cinq anciens pensionnaires nous parlent de ce passé inoubliable.

Soeur Marie-Agnès

 Soeur Marie-Agnès, l'une des dernières enseignantesReligieuse par vocation, puis enseignante des Sourds, elle était très attachée aux exercices vocaux et à l'enseignement du français. Encore rayonnante de chaleur humaine, elle accueille ses anciens élèves comme au temps jadis et évoque avec eux, les souvenirs des bancs d'école.

Découverte du Bouveret et du César Ritz

Découverte du Bouveret et du César Ritz

3 générations témoignent

3 générations témoignent

Histoire du Bouveret

Histoire du Bouveret

L'école, au passé composé

L'école, au passé composé

50 bougies pour la société des Sourds du Valais

50 bougies pour la société des Sourds du Valais