Raphaël Piuz. [Jean-Marc Chevillard - RTS]

Les chants de la terre - De chair et de bois

L'émission du 25 septembre 2015

Les chants de la terre

A Hermance, petit village au bout du Lac Léman vit un homme à l’énergie débordante. Raphaël Piuz est à la foi, vigneron, encaveur, agriculteur, maraîcher, entrepreneur est musicien. Pour mener de front toutes ses activités, ses journées commencent très tôt le matin et finissent tard le soir.

Lorsque Raphaël reprend le domaine familial il y une dizaine d’année, il a le choix entre la course aux hectares ou se consacrer à une agriculture de proximité. Il décide de privilégier une agriculture biodynamique et plus proche de la nature en créant avec ses associés les Potagers de Gaïa.

Raphaël Piuz. [Jean-Marc Chevillard - RTS]Ce qui passionne le plus Raphaël aujourd’hui, est le travail du vin et celui de la musique. Raphaël adore essayer des nouveautés et avec la richesse de sa personnalité, il a aujourd’hui plus de 15 vins différents dans sa cave.
Quant au Raphaël musicien, il a joué dans plus de quarante pays comme la France, les Etats-Unis, l’Inde ou le Japon et avec son groupe de musique, le Gypsy Sound System, il enchaîne une centaine de concerts par an. Passe-moi les Jumelles a suivi ce personnage haut en couleurs dans les coulisses du monde de la terre et de la musique. 

Reportage de Jean-Marc Chevillard

En plus...

De chair et de bois

Bruno Prin a l’oeil qui brille lorsq'’il vous parle de ses marionnettes… Il faut dire qu’il les aime ses têtes en bois…. Guignol, Gnafron, mais aussi le gendarme ou encore le vilain Patate.

Guignol, c’est une affaire de famille… Chez les Prin, on est acrobate, clown, saltimbanque depuis six générations… En hiver, on remisait le chapiteau impossible à chauffer, pour jouer Guignol dans les écoles et les granges. Bruno a appris la manipulation et le jeu en observant son grand-père répéter dans la caravane.

Aujourd’hui avec son épouse Margaret, il perpétue la tradition et sillonne la Suisse romande de village en village pour présenter les aventures du petit lyonnais. Cela fait 30 ans que ça dure et la magie opère à chaque fois… Les rires des enfants d’aujourd’hui résonnent comme ceux d’il y a un siècle.

Bruno Prin et ses nouvelles marionnettes. [Valérie Teuscher - RTS]On en oublie presque que jadis Guignol s’adressait à un public d’adultes ! Né au milieu du 18e siècle à Lyon de l’imagination d’un canut, un ouvrier de la soie au chômage, Guignol et son compère Gnafron sont rapidement devenus les porte-paroles des pauvres et des sans-voix. Impertinent et politique, Guignol a même subi les foudres de la censure napoléonienne avant de devenir l’idole des plus petits.
Truculent, malicieux et poète, Guignol a trouvé en Bruno son double. Ou peut-être est-ce l’inverse? Luc Breton ne s’y est pas trompé. Pour ce luthier vaudois réputé, Bruno Prin est le digne héritier des guignolistes lyonnais qui ont bercé son enfance. A tel point qu’il a décidé de reprendre ses ciseaux à bois pour lui créer de toutes nouvelles marionnettes.

Un reportage de Valérie Teuscher