L'herbier de "Passe-moi les jumelles"

Magnolia grandiflora (Parc Scherrer). [Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève.]

Un fruit de Magnolia grandiflora, tombé d’un arbre imposant qui domine le par Scherrer, c’est ce que nous avons emporté avec nous à la fin de cette visite, afin d’enrichir l’herbier virtuel de Paju, celui que nous réalisons grâce à la collaboration  des Conservatoire et Jardin botaniques de Genève. Probablement en raison de ses belles feuilles persistantes, c'est le plus connu des magnolias. Il est originaire des États-Unis et largement cultivé comme arbre d'ornement.

  • Magnolia grandiflora
     
  • Cupressus sempervirens
     
  • Trachycarpus fortunei
     
  • Myrtus communis
     
  • Fruits de Trachycarpus fortunei

 

L'herbier du parc des camélia

Cette semaine, c’est forcément un camélia qui va rejoindre l’herbier de Paju. Mais pas n’importe lequel: Camellia Japonica Ascona (ou Asikana). On dit de lui que des Tessinois expatriés l’auraient rapporté dans leurs bagages de Californie, où ils travaillaient comme paysans. A notre tour, nous l’emportons en guise de souvenir de notre passage à Locarno.

 

  • Camellia japonica
     
  • Camellia sinensis
     
  • Camellia sasanqua

 

L'herbier de la collection des Succulentes

Euphorbia milii appelée aussi couronne d’épines, de ses branches armées de piquants émerge la plus délicate des fleurs. Cette plante succulente vient de Madagascar.

 

  • Euphorbia milii
     
  • Brighania insignis
     
  • Cyphostemma currorii
     
  • Myrtillocactus geometrizans
     
  • Selenicereus grandiflora

 

L'herbier du Paradiz'en

Un cône de pin blanc du Japon ou pin à cinq aiguilles, Pinus parviflora de son nom latin.

  • Pinus parviflora
     
  • Cedrus deodara
     
  • Aiguilles de Cèdre de l'Himalaya
     
  • Bruyère, Calluna vulgaris
     
  • Acer japonicum

 

L'herbier du Parc de la Tête d'Or

De cette balade à Lyon, nous emportons une fleur de Camellia japonica, plante de la famille des Theaceae, qui a connu ses heures de gloire en Europe au 19 siècle. D’ailleurs, à la Tête d’Or, une serre entière est consacrée à cette plante rapportée du Japon par les marchands portugais.
 

  • Camellia japonica L
     
  • Cycas thouarsii
     
  • Hyophorbe lagenicaulis
     
  • Wollemia nobilis

 

L'herbier du Parc de la Grange

Quelques feuilles orangées, légères et graciles, celles du Cyprès chauve (Taxodium distichum), l’arbre symbole de la Louisiane, qui porte justement ce nom parce que ces feuilles tombent à la mauvaise saison.

  • Platanus x hispanica
     
  • Broussonetia papyrifera
     
  • Cedrus libani
     
  • Taxodium distichum

 

 

L'herbier de l'Arboretum d'Aubonne

Cornus sanguinea, un cornouiller sanguin ou plutôt une petite branche de cet arbre-là, rongée et malmenée par les castors qui ont élu domicile à l'arboretum d'Aubonne.
 

  • Cornus sanguinea
     
  • Sequoia sempervirens
     
  • Castanea sativa

 

L'herbier du Jardin botanique de Neuchâtel

Aster linosyris, un aster sauvage à petites fleurs jaunes qui se plait dans les bois, prés et rochers de préférence calcaire. Ses rayons de soleil illuminent l’automne.
 

 

L'herbier du Centre horticole de Lullier

"Rosa chinensis viridiflora", une rose aux pétales verts. Elle serait issue d’une mutation naturelle d’un rosier de Chine. Rose au léger parfum poivré, elle va rejoindre notre collection de souvenirs.
 

 

L'herbier du Jardin du Château de Prangins

Bombyx mori, un cocon de ver à soie, c’est ce que Bernard Messerli, le conservateur du jardin du Château de Prangins, a choisi de nous offrir. Les mûriers blancs du jardin en étaient couverts du temps du troisième baron. On en faisait de l’élevage pour produire des tissus précieux.

 

 

L'herbier du Jardin botanique de Porrentruy

Cette visite du Jardin botanique de Porrentruy se termine dans les jardins du musée jurassien des sciences naturelles. Là, un petit arboretum rassemble d’anciennes variétés fruitières d’Ajoie, dont la damassine, cette petite prune à qui l’on doit le précieux nectar, l’eau-de-vie qui fait la fierté de la région.

 

 

L'herbier du Jardin botanique de Pont de Nant

Lors de cette balade au Jardin botanique de Pont de Nant, le jardinier François Bonnet n’a pas caché son intérêt pour les plantes médicinales, celles qui l’air de rien dispensent leurs bienfaits. Pas étonnant qu’il ait choisi de nous donner un petit plant de Rhodiola rosea, l’orpin rose qui peut améliorer les états dépressifs et réduire la fatigue.
 

 

L'herbier du Jardin botanique de Champex-Lac

 

De cette visite dans ce jardin de montagne, j’emporte avec moi un petit plant de joubarbe, plante succulente qu’on appelle aussi "barbe de Jupiter". Les Romains lui attribuaient la faculté d'éloigner la foudre, les anciens Scandinaves pensaient qu’elle pouvait éloigner les mauvais esprits de la maison.
 

 

 

L'herbier du Jardin aux 4 vents

 

 

 

L'herbier du Jardin botanique de St-Triphon