"Marche des salopes" à Séoul, Corée du Sud en 2011. [Reuters]

"Sextrémistes": une avancée pour le féminisme?

L'émission du 10 février 2013

Elles ont pris le parti de la provocation pour défendre leurs causes. C'est le cas du mouvement des Femen initié par des militantes ukrainiennes. Elles défendent -entre autre- les droits des femmes et leur marque de fabrique, c'est de le faire seins nus. Elles sont devenues célèbres et organisent des événements dans le monde entier. Il y a aussi les marches des salopes, des rassemblements qui ont lieu également un peu partout pour dénoncer, en tenue sexy, les dérives machistes à coup de slogans inscrits sur des pancartes mais aussi sur leurs corps.

Des événements que les médias relaient fréquemment mais dont les méthodes ne plaisent pas à tout le monde, y compris dans certains milieux féministes plus traditionnels. Les "sex-trémistes" font-elles vraiment avancer la cause féministe? Faut-il parler de quatrième vague féministe? Geopolitis décrypte ce qu'il y a de novateur, prometteur ou inquiétant dans ces mouvements très tendances et très sexy.

L'invitée: Bineta Diop, fondatrice et présidente de l'ONG Femmes Africa Solidarité.

Liens utiles

> Les nouvelles méthodes féministes

FEMEN
Les Femen se définissent comme "un mouvement
global de femmes". Créé en 2008 par des activistes ukrainiennes, les
Femen se sont rapidement fait connaître, grâce notamment à leur méthode :
protester les seins nus. Ouvertement "sex-trémistes", les Femen
dénoncent notre société qu’elles jugent patriarcale. Leur site officiel recense
leurs actions dans le monde.

"Les marches des salopes"
En avril 2011, à Toronto a eu lieu la première "marche
des salopes" ou "slutwalk" en anglais ». La manifestation
a été organisée en réaction aux propos sexistes d’un policier à propos du viol.
L’homme aurait déclaré qu’une femme qui ne veut pas être violée doit faire
attention à ce qu’elle porte. Depuis, des dizaines de marches des salopes ont
été organisées sur tous les continents. Découvrez ici le site internet slutwalktoronto.com
à l’origine de ce mouvement.

> Les progrès des femmes dans le monde

Rapport sur le progrès des femmes dans le monde
Lancé
en juin 2000, "Le progrès des femmes à travers le monde" est le
document d’enquête biennal d’ONU Femmes sur les progrès accomplis. L’édition 2011/2012,
ici disponible se focalise sur la "quête de justice".

ONU Femmes
Entité
des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, ONU
Femmes a été créée en juillet 2010 afin d’accélérer la poursuite des objectifs
du millénaire. Le site d’ONU Femmes concentre des ressources du monde entier et
de nombreuses vidéos.


Objectif du millénaire pour le développement (n°3)
Il
est de "promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes".
A disposition sur le site des objectifs du millénaire, les détails de
l’objectif n°3, son suivi et des données récentes en matière d’égalité des
sexes.

Infographie

Graphique de la représentation politique des femmes dans le monde. [RTS] D'une manière
générale, la situation des femmes s'est améliorée à l'échelle mondiale. Mais
les progrès à accomplir sont encore importants comme en témoignent ces quatre
graphiques illustrant quelques grands domaines où les femmes sont victimes de
discimination. Voir les graphiques

Vu sur le web

La protection des femmes et de leurs droits passe par bien des modes de communication. La méthode "sex-trémiste" en est un parmi d’autres. Voici une sélection de vidéos qui, sans prétendre à l’exhaustivité, illustre cette diversité dans la manière de dénoncer un même phénomène. En l’occurrence, celui des violences faites aux femmes.

Bineta Diop, Fondatrice et Présidente de l’ONG Femmes Africa Solidarité (FAS)

Bineta Diop, sénégalaise d’origine est la fondatrice et présidente de l’ONG "Femmes Africa Solidarité" (FAS). Elle a initié de nombreux programmes en faveur de la paix dont une initiative sur les femmes, la paix et la sécurité qui a aboutit à la création d’un important mouvement de femmes en l’Afrique de l’Ouest, le "Réseau des femmes du fleuve Mano pour la Paix" (MARWOPNET) qui fut récompensé par le prix des droits de l’homme de l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2003.
Mme Diop a dirigé des équipes d’observation électorale dans des pays post-conflits comme au Liberia ainsi que des missions de solidarité en faveur des femmes en situation de crise comme ce fut le cas en Guinée. Elle a facilité le dialogue pour la paix entre les femmes notamment durant le processus de négociation de la paix au Burundi et en République démocratique du Congo (RDC).
Mme Diop a joué un rôle déterminant dans l’adoption du principe de parité entre les sexes par la Commission de l’Union Africaine en 2003 ce qui a permis la nomination de cinq commissaires féminins ainsi que l’adoption du Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, relatif aux droits des femmes (Maputo - 2003) et de la "Déclaration Solennelle pour l’Egalité de Genre en Afrique" (juillet 2004).
Madame Diop a été élue présidente du Groupe sectoriel sur le Genre de l’Union Africaine (ECCOSOC). Elle est impliquée dans de nombreux groupes de travail de la société civile qui assurent le suivi de la Résolution 1235 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité. Madame Diop est membre du Conseil de l’Agenda Mondial sur la prévention des conflits du Forum Economique Mondial. Auparavant, elle a participé au 6ème groupe consultatif du Comité International de la Croix Rouge (CICR) et fut membre du conseil d’administration du centre pour le dialogue humanitaire (HD). En mars 2010, elle a co-présidé avec son Excellence Mary Robinson le Groupe consultatif de haut niveau de la société civile sur la Résolution 1325.
En 2011, le Times Magazine l’a classée parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde et en 2012, l’University of Peace (UP) lui a décerné le titre de Docteur "honoris causa" dans le domaine des études de la paix internationale. Elle figure aussi parmi "ceux qui dirigent et construisent" du "Forum des 100" personnalités qui font la Suisse publiée par l’Hebdo.
Madame Biop a reçu les insignes de la légion d’honneur par l’Ambassadeur et Représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nations Unies à Genève et des organisations internationales en Suisse au cours d’une cérémonie qui a eu lieu le 17 octobre 2012 à la Résidence de France.

Le site de Femmes Africa Solidarités

Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

C’est un long parcours que celui de la reconnaissance du droit des femmes, combat qui passa par plusieurs étapes. Entre l’obtention de l’égalité en droit et une forme plus radicale du féminisme, reposant sur une vision de la lutte entre sexe, le mouvement féministe a une histoire fait d’à-coups et de victoires. A témoin ces archives couvrant la période des années 1960 au début de 1990.

Cheffe d’usine

"Cheffe d'usine" - RTS Archives. [RTS] Au début des années 1960, des femmes jouèrent un rôle de pionnières dans
la prise de responsabilités dans le monde du travail. Interrogée par l'émission
Le magazine féminin
, Jacqueline Wavre, future femme politique genevoise,
évoque son rôle de responsable du personnel dans une usine. Conseillère
municipale socialiste de la Ville de Genève (1963-1973), elle est la première
femme à présider le Conseil municipal (1968-1969). Présidente de l'Alliance de
sociétés féminines suisses (1975-1980), elle est une des initiatrices de
l'article constitutionnel sur l'égalité des droits entre hommes et femmes,
adopté en 1981.

Jacqueline Wavre, future femme politique genevoise, évoque ses responsabilités au travail et sa vie de femme. (RTS 4 min 33) 

Kate
Millett

"Kate Millett et la condition de la femme" - INA. [INA] Auteur de
"La politique du mâle", Kate Millet a incarné au début des années
1970 aux Etats-Unis la conscience du féminisme comme l’obligation d’un combat
pour l’émancipation. Dans ce reportage, elle dénonce le schéma traditionnel de
la famille: les hommes travaillent tandis que l'éducation des enfants est
réservée aux épouses. Le reportage s'intéresse aussi à l'amour et au
communautarisme et pose la question d'un futur sans féminité ou plutôt sans
altérité homme/femme.

Elle est une des figures du féminisme aux Etats-Unis au début des années 1970. (INA 24 min 22 sec) 

Le oui pour le droit de vote

"Le oui de Bonvin" - RTS Archives. [RTS] A quelques
jours du scrutin pour l’obtention du vote des femmes en Suisse, le conseiller
fédéral valaisan Roger Bonvin intervient depuis son bureau, n'hésitant pas à
des détours anecdotiques pour affirmer que les mentalités sont prêtes à ce
changement important dans notre pays. Le 7 février 1971, les femmes suisses
peuvent voter à l'échelle nationale. 65,7% des hommes (et 17 cantons) ont
accepté en votation populaire de donner aux femmes l'égalité des droits
politiques.

Le 7 février 1971, les Suisses disent oui au droit de vote des femmes. (RTS 7 min 56 sec) 

Femmes en grève

"Femmes en grève" - RTS Archives. [RTS] Ambiance
festive et joie des femmes à se rassembler marquent cette journée de
mobilisation nationale. Le 14 juin 1991, dix ans après l'inscription de
l'égalité entre homme et femme dans la Constitution, les femmes en fuchsia se
font entendre pour que ce principe se concrétise enfin! La grève reste
symbolique mais les actions sont nombreuses et la mobilisation importante.

Le 14 juin 1991, les femmes suisses sont en grève. Ambiance d’une journée exceptionnelle. (RTS 16 min 58 sec)