Enrico Castelli

Bonjour ! On ne vote pas directement en faveur d'un des candidats à la présidence mais bien pour des grands électeurs. Suffrage indirect
donc. Or il semble dans la réalité que les bulletins de vote soient
souvent rédigés en des termes comme « grand électeur en faveur de tel
ticket » ou indiquent même le nom des candidats. Par ailleurs, il est
très rare qu'un grand électeur ne suive pas la décision populaire et
son choix initial déclaré avant l'élection. D'une certaine manière,
c'est un suffrage direct. Si constitutionnellement l'élection
présidentielle est un suffrage indirect, dans les faits ne peut-on pas parler de suffrage direct ?

 


Réponse:


Oui et non. J'ai rarement vu le titre des grands électeurs dans un ballot. En général, il y a seulement les noms des candidats. Le fait que les grands électeurs soient libres dans leur choix fait qu'il s'agit d'une élection indirect.