ImageWebScoutismeAFP [KENZO TRIBOUILLARD - AFP]

Mouvement scout: un essor sans frontières?

L'émission du 3 octobre 2015

C’est le plus grand mouvement de jeunesse au monde. Fondé en 1907 par Robert  Baden-Powell, le scoutisme compte près de 40 millions de membres dans 162 pays. Il se trouve actuellement en plein essor, notamment en Asie. C’est un mouvement à caractère non politique, ouvert à tous sans distinction de genre, d’origine, de race ni de croyance. Il vise à contribuer au développement des jeunes en les aidant à réaliser leurs possibilités physiques, intellectuelles, affectives, sociales et spirituelles, en tant que personnes ou citoyens.

Selon l’OMMS, l’organisation mondiale du mouvement dont Genève abrite le siège depuis 1968 et qui bénéficie d’un statut d’observateur à l’ONU, la vocation des scouts est plus que jamais internationale, pluraliste, interreligieuse et humanitaire.

Le scoutisme escompte atteindre les 100 millions de membres en 2023. Avec, entre autres priorités, la sensibilisation à la problématique du climat et la promotion de l’emploi des jeunes.

L’origine anglaise du mot "scout" désigne un "éclaireur". L’idée même du scoutisme date de la seconde guerre des Boers, en Afrique du sud, au cours de laquelle Robert Baden-Powell sert son pays, l’Angleterre, comme officier de commandement. Le militaire, qui doit libérer une ville assiégée, a l’idée d’utiliser un certain nombre de jeunes de la ville comme observateurs, messagers, sentinelles et éclaireurs.

Après un premier camp "scout" organisé en 1907, le scoutisme va s’étendre sur l’ensemble de l’empire britannique. Dès 1910, il essaime dans toute l’Europe, en France comme en Suisse ou en Allemagne.

Quels sont encore les idéaux éducatifs partagés d’un scoutisme mondialisé? Quelles valeurs humanistes les grands rassemblements de scouts charrient-ils? Geopolitis tente de décrypter un mouvement plus complexe qu'il n'y paraît.

L’invité : Luc Panissod, ex-secrétaire général de l'Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS)

Liens utiles

 

LaToileScoute

Cette association française indépendante née en 2005 se veut au service du scoutisme, de ses membres et de ses nombreuses associations régionales. Le site de LaToileScout animé par des bénévoles regroupe un magazine et une mines d’informations sur l’histoire et l’esprit du scoutisme.

Scout.ch

Le site du Mouvement scout de Suisse, avec de précieuses informations notamment sur les associations cantonales ainsi que l'histoire du mouvement helvétique.

Florilège du jargon scout:

 

Aigrette : Pinceau de poils colorés placé sur l'insigne de coiffure des chefs dont la couleur varie avec la branche.

Borniclopes : En France, nom donné aux impuretés qui se retrouvent dans le repas (parfois nommées "sous-marins").

Dérouillage : Gymnastique matinale effectuée au lever.

Feuillées : Trou dans la terre, servant de WC au camp.

Grouillot et nobard: Termes argotiques pour désigner les novices.

Mowgli : L’enfant Livre de la Jungle de Rudyard Kipling, dont Baden-Powell s’inspira largement pour proposer la méthode du "louvetisme".

Sachem : Scout ou guide ayant été totémisé.

Schlass : Nom argotique alsacien donné en France au couteau du scout.

Tally : Journal de bord d'une troupe ou d'une patrouille, c'est une chronique pour la postérité.

Trikend: Week-end campé de trois jours.

Zorro : Le Zorro est un scout, nommé en secret par les chefs ou l’équipe d’animation, qui a pour tâche, tout au long d'un camp, de jouer des tours.

Luc Panissod, ex-secrétaire général de l'Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS)

Luc Panissod, né en 1949, a rejoint le Bureau mondial du scoutisme en 1982 en qualité de Directeur de l'administration, des finances et du personnel.

En 1991, il a été promu Secrétaire général adjoint de l'Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS), responsable de la gestion générale du Bureau mondial du scoutisme comprenant le siège de Genève et six bureaux régionaux totalisant 120 employés permanents dont 40 cadres de haut niveau.

En novembre 2007, il a été nommé Secrétaire général par intérim, poste qu'il a occupé jusqu'en mars 2009, lorsqu’il est devenu Secrétaire général de l'OMMS. Dans cette position, il a dirigé une organisation de plus de 40 millions de membres dans 162 pays. Il a pris sa retraite de l'OMMS en 2014.

Il sert à présent le scoutisme mondial en tant que bénévole pour aider les organisations scoutes nationales dans les domaines des stratégies de développement, de la gouvernance et des finances.

Durant son parcours, Luc Panissod a par ailleurs reçu en 1996 la seule et plus haute distinction du scoutisme mondial: la décoration du Loup de Bronze. [Source : OMMS]

Le site du Bureau mondial du scoutisme, l'Organisation mondiale du mouvement scout

> Références ciblées

Le rapport triennal du Bureau mondial du scoutisme

Le magazine recensant la variété des projets des scouts dans le monde

Scoutisme mondial: un centenaire qui se porte bien, de Laszlo Nagy (Infolio, 2007)

Vu sur le web

Reflets de la dernière Jamboree au Japon

Un best of assez représentatif sur les diversités de provenance et de culture du mouvement scout mondial, réalisé lors de la 23e World Scout Jamboree qui s'est tenue l'été 2015 au Japon. (2 min 51 sec)

Histoires de scouts

Documentaire de François Rabaté et Madeleine Sultan (France 5, 2007). Le film suit le quotidien de deux camps des scouts et guides de France, dans les Vosges et dans la Sarthe, et mesure le chemin parcouru depuis un siècle. Il est agrémenté des explications de Michel Seyrat, historien du scoutisme, et du témoignage du chanteur Jean-Jacques Goldman.

 

Une journée d'initiation au scoutisme en Suisse

Plus de 400 groupes scouts locaux ont initié le public à leurs activités en plein air lors d'une journée de découverte en mars 2015. (2 min 05 sec)

Les Scouts d'al-Mahdi

Immersion dans la communauté des scouts d’al-Mahdi, au Sud-Liban. Comme tous les autres mouvements scouts du monde, celui-ci suit les préceptes du mouvement mondial fondé par Baden Powell. Mais il a la particularité d’être une organisation musulmane chiite, créée dans le sillage du Hezbollah.

Plus d'informations sur le site d'arte et sur le site Films & Documentaires.

Vu du passé

Si l’image du scoutisme sacrifie parfois aux poncifs, le mouvement scout véhicule de vraies valeurs, l’entraide, l’esprit d’équipe, une émulation positive. Il a pour idéal d’éduquer les jeunes et de contribuer ainsi à un monde meilleur. Témoignages avec nos archives.

Scouts toujours

Scouts toujours, 1963 [RTS]Le rassemblement mondial des scouts s'appelle "Jamboree", nom étrange qui vient du swahili Jambo et qui signifie bonjour. En 1963, le 11e Jamboree s'est déroulé à Marathon, en Grèce. Des jeunes du monde entier, et notamment des Suisses, s'y sont retrouvés dans l'esprit de leur mouvement, entre travaux pour l'édification du camp et joutes sportives. Quant au défilé traditionnel, il a eu lieu en présence du roi Paul de Grèce.

Le Jamboree de 1963 avec 89 nations, 15’000 éclaireurs (RTS 30 min 54 sec)

La jeunesse scoute

Une certaine manière de considérer les vacances en groupe. Le scoutisme, c'est aussi une manière de se connaître, de se confronter aux autres dans un esprit d'équipe et une saine émulation. A entendre les commentaires de ces jeunes scouts en 1970, on comprend que le mouvement a de beaux jours devant lui.

Paroles de scouts (RTS 10 min 34 sec)

Le scoutisme éduque

Eduquer les jeunes, l'ambition du scoutisme selon Jacques Moreillon en 1993. [RTS] Le scoutisme doit conduire à un monde meilleur: c'est le point de vue de Jacques Moreillon, qui, en tant qu'ancien directeur général du CICR et secrétaire depuis 5 ans du mouvement mondial du scoutisme, est bien placé pour porter cette réflexion. Interrogé en 1993 dans l'émission Voiles du futur, il l’affirme : en apprenant aux jeunes à croire en eux-mêmes, le scoutisme contribue à former des citoyens responsables.

L’idéal d’un monde meilleur (RTS 16 min 49 sec)