Le 20 juillet 2011, le président du Kenya fait brûler des défenses d'éléphants dans le parc national de Tsavo pour montrer l'engagement du pays dans la lutte contre le braconnage. [Keystone]

Braconnage: la fin des éléphants?

L'émission du 10 mars 2013

C'est devenu le quatrième plus grand marché illégal du monde. Selon Interpol, il se négocie chaque année pour quelques 18 milliards de dollars d'espèces animales ou végétales sur le marché noir. Dans la ligne de mire des trafiquants, les éléphants et rhinocéros figurent à nouveau parmi les cibles de choix.

C'est que ivoire et cornes, se vendent à prix fort en Asie où on les utilise le plus souvent pour confectionner des produits médicaux ou des objets décoratifs. Le braconnage est une activité très lucrative qui, depuis quelques années reprend de l'ampleur. En Afrique, les braconniers ont causé la disparition de dizaines de milliers d'éléphants en quelques années. Ils sont organisés, armés, violents et ils défient les gouvernements chargés d'appliquer les traités internationaux censés protéger les espèces menacées.

Comment s'organise le massacre des éléphants et des rhinocéros? Et qu'est-ce qui est entrepris pour enrayer le trafic d'espèces sauvages? Geopolitis décrypte cette réalité sanglante qui menace la survie de nombreuses espèces.

L'invité: Stéphane Ringuet, chargé de programme au WWF.

Liens utiles

WWF - Campagne halte au trafic d’animaux
La section française du WWF a lancé une campagne dédiée à la lutte contre le trafic d’animaux. Elle se restreint à cinq types de mammifères : les grands singes, les ours, les rhinocéros, les éléphants et les tigres.

TRAFFIC
Traffic est un programme commun du WWF et de l’UICN qui est chargé de traquer, de combattre et de prévenir le trafic illégal d’espèces protégées. Concrètement, TRAFFIC récolte des informations sur les marchés illégaux d’espèces protégées et demande aux gouvernements concernés l’application de mesures adéquates. TRAFFIC produit également des rapports à destination du public et informe les touristes des conséquences provoquées par l’achat de souvenirs fabriqués à partir d’espèces protégées.

INTERPOL – Criminalité liée aux espèces sauvages
L’organisation internationale de police criminelle participe activement à la lutte contre le trafic d’espèces animales. Elle mène des projets et opérations sur le terrain et facilite la centralisation de l’information. Découvrez ici la page consacrée au Groupe de travail sur la criminalité liée aux espèces sauvages.

CITES
La Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction (CITES) régule les échanges commerciaux, voire les interdit quand leur surexploitation, ajoutée à la dégradation de leur habitat, risque de conduire à leur perte. Née en 1973, la CITES compte 176 états parties et a contribué à la conservation de 34'000 espèces animales et végétales. Ces espèces sont classées dans les trois annexes de la CITES en fonction de la menace qui pèse sur chacune d’elle. Découvrez ici comment cela fonctionne.

UICN – Liste rouge des espèces menacées (en anglais)
L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a créé un site spécial permettant d’accéder à une base de données sur les espèces végétales et animales menacées dans le monde.

Africam - webcams en direct d'Afrique Vous pouvez sur ce site voir des animaux sauvages dans leur milieu naturel, capturer une photo et ainsi participer à une campagne pour la sauvegarde des éléphants en Afrique.

Infographies

Infographie de sensibilisation du WWF pour la sauvegarde des éléphants. [WWF] Quel est l'état de la menace qui pèse sur chacun de ces grands mammifères? Qu'est-ce qui est entrepris pour éviter leur extinction? Et quels sont les pays les plus concernés par le commerce de ces animaux Éléments de réponse avec ces infographies qui émanent du WWF international et sont en anglais.
 

Infographie sur les rhinocéros
 

Infographie sur les éléphants
 

Infographie sur les tigres
 

Tableau de bord du crime contre les espèces sauvages
 

Stéphane Ringuet, chargé de programme au WWF

Dr. en écologie tropicale au Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris, France), Stéphane Ringuet est Directeur Régional du programme TRAFFIC Afrique Centrale depuis 2010. Depuis plus de 10 ans, il travaille pour TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce des espèces de faune et de flore sauvage, qui est une alliance stratégique entre le WWF et l'UICN, l'Union International pour la Conservation de la Nature. La mission de TRAFFIC est de veiller à ce que ce commerce ne soit pas une menace pour la conservation de la nature.

Le site de WWF International

Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

Quelle place donner aux animaux sauvages dans la hiérarchie des espèces ? A la fois objet de curiosité, de commerce, mais aussi d’étude et d’une certaine fascination, ils évoquent par leur existence des liens profonds de l’homme avec la nature. Mais les archives des télévisions laissent entrevoir, avec des documents des années 1960, l’impression de la suprématie outrageante de l’homme.

En
safari

"En safari" - RTS Archives. [RTS] Qui le sait? "Safari", ce mot si
courant aujourd'hui signifie "voyage". Et c'est bien à un voyage au
paradis, sur les traces des animaux sauvages, que se lance en 1962 l'équipe de Continents sans visa. Le
réalisateur Gilbert Bovay prend le chemin des réserves masaï au pied du
Kilimandjaro en Tanzanie, une terre qui appartient aux animaux et où l'homme
n'est que toléré. Il ne s'agit pas de pratiquer une chasse tarifée mais
uniquement d'admirer et  découvrir
"des histoires d'arbres, de bêtes, d'oiseaux, de lumière, de vie et de
mort".

Dans la réserve du Kilimandjaro, un reportage de 1962. (RTS 12 min 55 sec) 

La
chasse aux éléphants

"Trois femmes en Afrique : émission du 14 août1956" [INA] En
1956, un reportage tourné en Afrique présente le quotidien d’un camp de chasse mais
le gibier se fait attendre. Pour se distraire, rencontre avec "la
parisienne", surnom donné à la doyenne des femmes noires à plateaux qui
participèrent à l'exposition coloniale de 1929. De retour au camp, les pisteurs
ont repéré un troupeau d'éléphants. Au bout de 5 heures de marche dans la
brousse sous une chaleur accablante, le troupeau est en vue. Un éléphant est
abattu et les porteurs procèdent au dépeçage de l'animal. La viande sera
partagée entre les habitants des villages avoisinants.

Une vision "coloniale" de l’Afrique des années 1950. (INA 11 min 02 sec) 

Le
sauvetage d’un rhinocéros

"Sauvetage d'un rhinocéros". [INA] Tournées en 1962 au Kenya, ce
reportage s’intéresse aux habitants des trappeurs du kambas,
spécialisés dans la capture des rhinocéros. Une chasse délicate, tant l’animal
peut être dangereux.  Mais une chasse qui
s’inscrit dans la protection de l’espèce, et lutte, de ce fait contre l’emprise
du braconnage.

Au Kenya, les trappeurs du kambas sont des experts pour la capture des rhinocéros. (INA 14 min 35 sec)