Le 4 mai 2012, Planet Solar arrive dans le port de Monaco. Le navire propulsé à l'énergie solaire boucle ainsi un tour du monde. [AFP]

Eco-aventures: une géopolitique de l'exploit?

L'émission du 16 décembre 2012

On aurait pu croire qu'en matière d'exploits et d'explorations, on avait fait le tour... du monde. Pourtant, cette année 2012 s'est montrée plutôt riche en aventures. Un homme s'est par exemple jeté de 36 mille mètres de haut, franchissant le mur du son pour l'occasion. Mais la tendance va également vers ce qu'on nomme les "éco-aventures", des exploits qui allient en l'occurrence une performance et un message écologique.

C'est ce qu'a montré le catamaran Planet Solar, mû grâce à l'énergie solaire, qui a fait le tour du monde. De même. l'avion de Bertrand Piccard, Solar Impulse, a réalisé une première performance de taille en démontrant sa capacité à voler de jour comme de nuit grâce à la seule énergie du soleil. Autant d'exploits qui sont le fait de pionniers, garantie des succès tant techniques que médiatiques.

Quelle est la portée géopolitique des exploits à vocation écologique? Quels types d'obstacles s'y opposent? Geopolitis décrypte le rôle de ces aventuriers qui, hier comme aujourd'hui, nous donnent l'impression que le monde avance.

L'invité: Raphaël Domjan, éco-aventurier, fondateur de PlanetSolar SA, président de la fondation Solar Planet

Bonus de l'émission

Liens utiles

A chaque éco-aventure des sites internet dédiés foisonnant d'informations sur ces exploits.

Transatlantic21
En 2007, le catamaran Sun21 traverse l'Atlantique grâce à la seule énergie solaire.

Tara expéditions
Après avoir traversé l'océan arctique sur la banquise, le bateau Tara est parti en 2009 à l'assaut de tous les océans du globe pour explorer le plancton et mieux comprendre le climat.

Planet Solar
En mai 2012, le catamaran achève le premier tour du monde réalisé grâce à l'énergie solaire.

Solar Impulse
L'avion de Bertrand Piccard a prouvé en 2012 qu'il était capable de voler de jour comme de nuit. Il doit tenter le tour du monde à l'horizon 2015.

Sea Orbiter
La construction de ce laboratoire flottant et itinérant devrait débuter début 2013.

Infographie

Infographie PlanetSolar. [RTS] L'aventure du bateau mû à l'énergie solaire ne
se résume pas à un "simple" tour du monde. Le projet Planet Solar est
fait de plusieurs vecteurs qui caractérisent les éco-aventures. Voir l'infographie

Vu sur le web

En plus de l’exploit, les éco-aventures ont pour vocation de transmettre un message ou défend une cause. Une transmission facilitée par les technologies numériques. Chaque éco-aventure a donc son site (voir « liens utiles ») mais aussi sa chaîne dédiée sur les sites de partage de vidéos comme Youtube. Ces vidéos ont été publiées sur les chaînes officielles de cinq éco-aventures.

Raphaël Domjan, éco-aventurier, fondateur de PlanetSolar SA, président de la fondation Solar Planet

Depuis qu’il a initié le projet PlanetSolar, Raphaël Domjan a animé plusieurs dizaines de conférences en Suisse et dans le monde. Que ce soit pour des grandes entreprises ou des conférences publiques. Il transmet, grâce à son expérience personnelle, la capacité de convaincre au travers la communication humaine et du travail en équipe. Mais aussi l’esprit de pionnier de l’eco-exploration et de la vision de l’écologie optimiste et utilitariste. (Extrait planetsolar.org)
 

Le site de la fondation Solar Planet

Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

Considérés comme des aventuriers du XXe siècle, ils ont par leur exploit et leur audace cherché de nouvelles frontières. Des fonds abyssaux explorés par Auguste Piccard aux pas des cosmonautes américains sur la Lune, ces aventuriers ont participé, à leur risque et péril, à une plus grande compréhension du monde. Retour en archives à l’aide d’interviews et de portraits de ces hommes courageux.

Auguste
Piccard

Auguste Piccard. [RTS] Ce document est une des rares interviews que la Radio
Télévision Suisse possède du célèbre scientifique Auguste Piccard. En mars
1960, il reçoit Maurice Huelin et lui explique, avec un naturel un peu badin,
la nature de ses exploits scientifiques, qu'il montât dans la stratosphère ou
descendît dans les abysses. Il conçut en effet un ballon à nacelle étanche qui
lui permit d'effectuer les premières ascensions stratosphériques jusqu'à 16'000
m qu'il effectua entre 1931 et 1932. Il réalisa également le premier
bathyscaphe en 1948. Ce petit sous-marin permit les plongées en grande
profondeur qui révolutionnèrent l'océanographie.

Auguste Piccard a modifié notre connaissance des limites de la Terre. (RTS 4 min 49 sec) 

Naufragé volontaire

Alain Bombard. [RTS] En 1952, au péril de sa vie, le médecin Alain Bombard se
fait naufragé volontaire sur le zodiac «L'Hérétique». Il s’embarque en
compagnie de l'Anglais Jack Palmer. Dotés d'une voile, d'un sextant et d'un
filet à plancton, les deux hommes partent sur l'Atlantique. A Tanger, Jack
Palmer abandonne et Alain Bombard repart seul, se laissant dériver par les
courants. Après 113 jours de mer, il touche terre à la Barbade, le 23 décembre
1952, dans un état critique. Selon sa formule, il voulait prouver que les «
naufragés meurent de désespoir », non de faim ou de soif. Son aventure rendra
évidents de nombreux points pratiques pour faciliter la survie des naufragés.
Il meurt le 19 juillet 2005.

Alain Bombard interviewé par la RTS en 1963. (RTS 2 min 27 sec) 

Que
sont devenus les astronautes américains ?

L'équipage de la mission Apollo 11. De gauche à droite: Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin. [RTS] Que sont devenus les astronautes américains? Vendeur de
voiture, professeur d'université, alcoolique, croyant… c'est une évidence, mais
un tel voyage devait laisser des traces sur leur personnalité. En 1979, dix ans
après les premiers pas sur la Lune, une équipe de la RTS tourne un reportage à
Houston et fait un premier bilan de l’aventure spatiale américaine.

Les cosmonautes ont tous été très marqués par leur exploit. (RTS 3 min 48 sec) 

L’exploit dans les Alpes

Walter Bonatti. [RTS] L'alpiniste italien Walter Bonatti, de retour de sa
prodigieuse ascension hivernale de la face nord du Cervin en solitaire,
explique tranquillement son équipée, son émotion et son bonheur après ce qu'il
considère comme sa plus grande conquête. Sans sommeil, avec peu de nourriture,
frôlant les limites humaines, il a accompli un exploit et le raconte avec le
sourire à l’émission Carrefour
le 24 février 1965.

Walter Bonatti a conquis la face nord du Cervin.  (RTS 9 min 56 sec)