Dirigeants politiques tués ou ayant subi des tentatives d'assassinat.

Assassinats politiques : une raison d'Etat?

L'émission du 6 novembre 2011

Devenir une cible, est-ce obligatoirement la rançon du pouvoir ? Geopolitis décrypte les justifications et les conséquences de cette arme redoutable que constituent les assassinats politiques.

Liens utiles


> Les assassinats qui ont marqué l’Histoire
 

Collection de l’INA

L’institut national de l’audiovisuel de Paris propose ici une collection de 19 documentaires examinant les meurtres qui ont changé le cours de l’Histoire.

Accéder à la collection de l’INA 
 

> De multiples tentatives


Adolf Hitler

La deuxième guerre mondiale aurait-elle été un tel drame si Hitler avait succombé à l’une des multiples tentatives d’assassinat dont il a été victime? L’Histoire ne peut être réécrite mais elle raconte que l’homme fort du troisième Reich a échappé à la mort à plusieurs reprises.

Liste des attentats contre Hitler

Un complot américain pour supprimer Hitler en 1933 - Dossier du FBI déclassifié
 

Fidel Castro, un "multi-miraculé"

"Si survivre aux tentatives d'assassinat était une discipline olympique, je serais médaillé d'or" La phrase est de Fidel Castro. Le leader cubain aurait subi quelques 600 tentatives d’assassinat. Dernier fait en date, le jeu vidéo de guerre Call of Duty compte parmi ses premières missions l’assassinat de Fidel Castro à l’époque de la révolution. Voir les détails dans l’article du Monde.fr ci dessous.

"Cuba dénonce la tentative d’assassinat virtuel de Fidel Castro" - Le Monde.fr 

"Cuba sans Fidel" - Dossier de Radio-Canada consacré au leader cubain.
 

> Au-delà de la mort
 

Fondations de personnalités assassinées

La fin brutale d’une personnalité a tendance à donner une aura supplémentaire à cette personne et à la cause qu’il ou elle a défendu. Quelques exemples ci-dessous.

The King Center - Martin Luther King 

Fondation Sergio Vieira de Mello

Librairie et Museum John F. Kennedy 

Bourse Anna Politkovskaïa – Fondation Elle
 

> Journaliste, une profession ciblée
 

Défendre le journalisme - Reporters sans frontières

L’organisation défend les journalistes emprisonnés ou persécutés pour leur activité professionnelle. Elle organise fréquemment des campagnes de sensibilisation pour condamner l’assassinat de journalistes dans l’exercice de leur métier.

"Arrêtons la chasse aux journalistes" - campagne de RSF
 

Près de 100 morts en 2010 - Fédération internationale des journalistes (FIJ)

Selon le rapport de la FIJ sur les travailleurs des médias tués en 2010, 94 professionnels des médias ont été tués. Ce rapport conclut également que c’est au Pakistan qu’il est le plus dangereux de travailler pour un média.

Accéder au rapport complet
 

Un mémorial en ligne

Le mémorial pour les journalistes est un site créé par le Centre de Doha pour la liberté des médias, Reporters sans frontières et la ville de Bayeux en France. Il répertorie tous les journalistes tués dans l’exercice de leur métier depuis 1944.

Accéder au mémorial des journalistes
 

Assassinats qui ont marqué les années 2000


Accroche timeline Les assassinats politiques n'appartiennent pas au passé. Chaque année connaît son lot de personnalités qui trouvent la mort à cause de leurs idées. Des destins tragiques dont les fins brutales ne sont pas sans conséquences sur la vie politique. Retrouvez ici une chronologie en texte et en images des assassinats qui ont le plus marqué les années 2000. Voir l'infographie

Les vidéos du web

Ils s'appelaient Alexandre Litvinenko, Anna Politkovskaïa, Stanislav Markelov, Natalia Estemirova, Anastassia Babourova. Un avocat, un ex-espion et trois journalistes. Tous se sont fait entendre en dénonçant certaines pratiques gouvernementales, tous ont connu une mort violente. Ces assassinats en Russie ne datent pas d’une époque révolue, ils ont tous eu lieu au cours des cinq dernières années. Retour en images sur une Russie où l’assassinat reste une tradition.

Etienne Dubuis, journaliste au journal Le Temps

Licencié en ethnologie et en histoire de l'Université de Neuchâtel, Etienne Dubuis s'est lancé dans le journalisme en 1984. Il a travaillé d'abord comme journaliste libre pendant une dizaine d'années, au cours desquelles il a réalisé de nombreux grands reportages au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique latine avant de s'établir au Chili. Il est ensuite entré à la rédaction du Nouveau Quotidien puis à celle du Temps, où il s'est successivement consacré à la politique étrangère et à l'environnement. Il est l'auteur de trois livres dans ces domaines dont son dernier ouvrage paru cette année:
"Les assassinats de dirigeants étrangers par les Etats-Unis - Un siècle de complots au service de la puissance américaine", Lausanne, 2011.

Etienne Dubuis sur Wikipedia
Crédit photo: Véronique Marti

Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

De tous les assassinats politique, celui qui a le plus marqué les esprits est peut-être celui du 35e président des Etats-Unis. Les archives de la Radio Télévision Suisse relatent les réactions suscitées en Suisse par la mort brutale de John Fitzgerald Kennedy. Un temps fort de l'histoire en sons et en images.

Le président Kennedy est mort

Home vudupasse Le 22 novembre 1963, le président John Fitzgerald Kennedy est mortellement touché par trois coups de feu alors qu'il est en visite à Dallas pour la campagne de sa réélection à la Maison Blanche. A treize heures, la mort du président est officiellement annoncée et le vice-président Lyndon B. John prête serment. La nouvelle de cet assassinat stupéfie le monde. Malgré ses erreurs politiques, parmi lesquelles l’engagement au Vietnam, John Kennedy demeure alors une personnalité qui incarne le renouveau de l’Amérique dans sa détermination face au bloc soviétique et sa volonté de paix durant cette période de Guerre froide.

Jamais la mort d'un chef d'Etat n'a autant bouleversé le peuple suisse, déclare Ludwig von Moos, président de la Confédération dans son message de condoléance. Une allocution télévisée est d’ailleurs enregistrée par le conseiller fédéral Paul Chaudet, chef du Département militaire. La TSR et la RSR relatent ces journées qui ont suivi la mort du président américain et son enterrement au cimetière militaire de Darlington.

Accédez aux documents audio et vidéo sur la mort de JFK
  • Vu du passé