A bon entendeur [Anne Kearney - RTS]

Prix, pollution, voyagez futé !

L'émission du 6 novembre 2018

C’est bien connu, les Suisses sont de grands voyageurs. Économique, écolo, pressé ou flâneur, confortable ou en sac à dos, quel voyageur êtes-vous? Aujourd’hui, les moyens de transport se livrent une concurrence féroce. Nous les avons testés sur un parcours entre Bulle et Paris. De la voiture électrique au covoiturage, en passant par le train, l’avion ou l’autocar, lequel est le plus cher, le plus rapide, le moins polluant? Résultats dans ABE… avec quelques surprises !

Bulle-Paris : le test des modes de transport

Bulle-Paris : le test des modes de transport
Pour comparer les prix, la durée, le confort et l’impact écologique des différents modes de transport, ABE a demandé à deux jeunes femmes et à un journaliste au départ de Bulle de tester chacun un de ces moyens, avec comme mission de rejoindre Paris. Romane est montée dans un Flixbus, Lucia a opté pour un trajet en train et Malik a choisi de rejoindre la Ville Lumière en BlaBlaCar.

Bulle-Paris : le test des modes de transport [RTS]

Retour sur un voyage avec Flixbus : témoignage

La mésaventure d’un couple de Neuchâtelois qui a décidé au printemps passé de rejoindre Bruxelles avec Flixbus. Au cours du voyage, le bus est parti sans eux lors d’une halte sur une aire d’autoroute ! Cinq mois et de nombreuses démarches plus tard, le couple n’a toujours pas récupéré ses bagages.
Entretien avec Malik Melihi qui a demandé des explications à Flixbus.

Retour sur un voyage avec Flixbus : témoignage [RTS]

Bulle-Paris : test de 3 modes de transport (suite)

Suite du périple de nos 3 voyageurs en direction de Paris. Le voyage de Romane s’avère manquer de commodités et de confort. Meilleurs auspices pour Lucia qui embarque à bord d’un TGV. Malik n’a pas trouvé de conducteur en partance de Bulle avec BlaBlaCar. Avant de rouler en direction de Paris, il doit tout d’abord rejoindre Saint-Julien-en-Genevois à la frontière franco-genevoise.

Bulle-Paris : test de 3 modes de transport (suite) [RTS]

Les attraits du co-voiturage

Pour tenter de désengorger les routes suisses, le co-voiturage est encouragé de manière plus ou moins contraignante. Une douane franco-suisse a ainsi réservé une voie aux véhicules composés de plusieurs passagers ; plusieurs communes vaudoises ont prévu des parkings gratuits pour les personnes qui partagent leur véhicule ; des entreprises jurassiennes organisent même le co-voiturage de leurs employés en échange d’une place de parc.

Les attraits du co-voiturage [RTS]

Bulle-Paris : test de 3 modes de transport (suite et fin)

Bulle-Paris en bus, en train ou en co-voiturage, des expériences bien différentes. Bilan et témoignages contrastés de nos 3 voyageurs.

Bulle-Paris : test de 3 modes de transport (suite et fin) [RTS]

Trajet Bulle-Paris: durée, coût et empreinte écologique de différents moyens de transport

ABE a demandé à Sébastien Humbert, expert en bilan écologique chez Quantis, cabinet de conseils en analyse du cycle de vie (ACV) de calculer l’empreinte écologique de 6 modes de transport au cours d’un trajet Bulle-Paris.

A noter : les calculs ont été faits pour 1 personne sur tout le voyage et pour un aller simple. Tous les billets ont été achetés 1 mois avant le départ.


Entretien avec Sébastien Humbert
Questions posées suite au résultat des calculs d’empreinte écologique : avec 1 personne à bord, la voiture à essence est plus polluante que l’avion, pourquoi ? Comment expliquer que le bus soit placé juste derrière le train en termes de pollution ? Et quid de la voiture électrique ?

Récapitulatif:

ABE mobilite web 00000 [RTS] 

En détails, transport par transport:

Train:
ABE mobilite web 00001 [RTS]

Flixbus:
ABE mobilite web 00002 [RTS]

Bla-Bla-Car:
ABE mobilite web 00003 [RTS]

Voiture électrique:
ABE mobilite web 00004 [RTS]

Avion:
ABE mobilite web 00005 [RTS]

Voiture à essence:
ABE mobilite web 00006 [RTS]

 

 

La fondation myclimate

De nombreux sites internet proposent aujourd’hui aux voyageurs de calculer le CO2 généré lors d’un voyage et de le compenser financièrement en choisissant un projet concret de stockage de gaz carbonique en Suisse ou à l’étranger.
Mais quels sont les paramètres pris en compte lors du calcul ? Et comment l’argent est-il versé aux projets choisis ? Reportage dans une forêt jurassienne qui stocke le CO2. ABE a aussi rendu visite à la fondation myclimate, l’un des plus importants acteurs suisses de la compensation climatique.

La fondation myclimate [RTS]

Spoofing : le démarchage téléphonique en pire !

Le démarchage téléphonique agace ! Et lorsque vous vous apercevez que votre No de téléphone privé a été utilisé pour un démarchage qui ne vous concerne pas du tout, trop c’est trop ! Cette usurpation des numéros de téléphone s’appelle le « spoofing » en bon anglais. Y-a-t-il un moyen de stopper ce détournement ?