Les Suisses fous de curry. [RTS/capture d'écran]

Les Suisses fous de curry

L'émission du 21 septembre 2021

Son parfum nous transporte au bout du monde: le curry a traversé l’histoire et les continents pour s’imposer dans nos assiettes. Aujourd’hui, cette poudre qui contient jusqu’à 30 ingrédients est l’un des mélanges d’épices les plus consommés de Suisse. Mais quelle est la qualité des poudres de curry de supermarchés ? ABE soumet les produits les plus courants à l’épreuve de la dégustation.

Les saveurs et les secrets du curry

Le curry est un mélange d’épices originaire d’Inde. Les colons britanniques l’ont ramené chez eux au 18ème sous forme de poudre pour faciliter le transport et la vente. Comme dans toute l’Europe, la Suisse se lance à la même époque dans le commerce d’épices. Reportage à Zoug dans une des premières épiceries de Suisse, ouverte depuis 1775, et qui est aujourd’hui une des plus grandes fabriques de poudre de curry de Suisse.
Les Suisses consomment énormément de curry, la plupart du temps conditionné sous forme de poudre. En Inde, les épices sont sélectionnées et moulues seulement au moment de la préparation du repas. L’équipe d’ABE a planté sa caméra dans la cuisine d’un restaurant indien à Lausanne.
Le curry est consommé partout dans le monde. Chaque région s’est approprié ses saveurs en adaptant la recette avec les ingrédients présents sur place.
Un curry est constitué d’une base d’épices : généralement de la coriandre, du curcuma, du carvi, du cumin et du fenugrec. Le piment et le poivre plus ou moins dosés définissent la force du mélange. Chacun peut ensuite y intégrer d’autres épices selon ses goûts, mais il est essentiel de trouver le bon équilibre entre chacune d’entre elles. Reportage à Payerne, dans une entreprise familiale qui importe des épices du monde entier. Elle travaille principalement avec des chefs de différents restaurants, pour lesquels elle prépare, entre autres, des poudres de curry sur mesure.
La majorité des poudres de curry que nous consommons dans notre pays est d’origine industrielle. ABE a réuni 5 passionnés d'épices pour déguster à l'aveugle 8 poudres de curry doux achetés en grandes surfaces. Résultats très moyens !

Les saveurs et les secrets du curry [RTS]

Dégustation de currys doux industriels

ABE a réuni 5 passionnés d'épices pour déguster à l'aveugle 8 poudres de curry doux achetées en grandes surfaces. Résultats très moyens !

A noter:
Les 8 poudres de curry proviennent de la grande distribution.
Nos spécialistes ont dégusté les currys à l'aveugle. Les notes attribuées sont basées sur 3 critères: l'aspect visuel, le parfum et le goût.

Préparation de la dégustation:
Le chef indien Prabu, de l'hôtel Mandarin Oriental à Genève, a cuit des pommes de terre qu'il a disposé dans 8 casseroles différentes. Il a ensuite rajouté une sauce composée de lait de coco et d'oignons, légèrement salée. Une cuillère de poudre de curry de chaque produit a ensuite été ajoutée à cette base.
Lors de la dégustation, chaque expert s'est fait servir un échantillon de poudre de curry ainsi qu'un petit bol du plat cuisiné.

Notation:
9 et 10: très bon -- 7 et 8: bon -- 6 : moyen -- 4 et 5 : médiocre -- 2 et 3: mauvais -- 1 : très mauvais

 

Voici les résultats de cette dégustation:

Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS]
Dégustation de curry doux industriels. [RTS] 

La courte vie des poules pondeuses

Chaque année en Suisse, des millions de poules sont abattues alors qu’elles sont encore en plein forme pour répondre aux exigences du marché. L’enquête de nos confrères de Rundschau adaptée par ABE.
La moitié de ces poules pondeuses ne sont pas valorisées, elles sont tuées et jetées au rebut pour produire du biogaz. Cela ne serait pas nécessaire si chaque ménage suisse consommait une de ces poules tous les ans. Mais où est-il possible de s’en procurer ? Linda Bourget en parle avec Fritz Glauser, vice-président de l’Union suisse des paysans.

Des taxes douanières payées en trop

Une téléspectatrice a commandé un certain nombre de vêtements à l’étranger. Sa commande a été livrée dans trois paquets à des moments différents. Mais étonnamment, à chacune des livraisons, la Poste lui a réclamé des droits de douane correspondant à la totalité de la commande. La Poste reconnaît son erreur mais peine à la réparer. Témoignage.