A bon entendeur [RTS]

Pêche au calamar: le réseau tentaculaire de la Chine

L'émission du 1 juin 2021

A la romaine, entier ou en salade, le calamar est un met délicat qui trouve facilement le chemin de nos assiettes à la belle saison. Mais savez-vous d'où vient le céphalopode que vous êtes de plus en plus nombreux à apprécier ici, en Suisse? Derrière ces anneaux goûteux ou ces tentacules croquantes se cache un marché mondialisé dominé par la Chine. Un marché où pêche illégale, arraisonnements de bateaux, conséquences environnementales et sociétales, souvent dramatiques, ne manquent pas.

La pêche illégale et la surpêche menacent les océans

Les calamars à la romaine ou à la provençale sont un classique des repas de vacances. ABE vous propose de faire connaissance avec ce mollusque céphalopode, ainsi qu’avec ceux qui le pêchent et ceux qui nous le fournissent. Mais saviez-vous que ces encornets viennent souvent du bout du monde ? En effet, 70% de la production mondiale est traitée par la Chine. Notre équipe a traqué les navires de pêche chinois à l’aide d’outils informatiques. Des navires qui font le tour des océans, avec à la clé de gros enjeux économiques, écologiques et même humains.
Mais le problème de la surpêche va au-delà de la Chine et du calamar. A l’heure actuelle, plus d’un tiers des réserves de poissons sont surexploitées, et 60 % sont pêchées à leur limite maximum de durabilité. Un poisson sur cinq est, d’autre part, capturé illégalement. Alors, comment faire pour arrêter les navires qui pillent, de nuit et en cachette, les fonds marins ? En Bretagne, une start-up mise sur la technologie de mini satellites. Reportage.
Mais comment le consommateur qui le souhaite peut-il orienter ses choix vers des produits issus d’une pêche responsable ? D’autre part, les labels sont-ils des indicateurs suffisants ? Et qui de la consommation de poissons de nos lacs ? Linda Bourget en parle avec Mialy Andriamahefazafy, chercheuse en géographie et spécialiste des fonds marins.

La pêche illégale et la surpêche menacent les océans [RTS]

Troisième pilier : attention aux interruptions de paiement des primes

De nombreux Suisses économisent pour leurs vieux jours ou pour leurs enfants à travers une assurance-vie liée à leur 3ème pilier. Mais saviez-vous qu’une interruption de paiement des primes peut vous coûter cher ? Le témoignage d’un téléspectateur.
A quoi faut-il faire attention quand on conclut une assurance-vie pour éviter de se retrouver dans la situation décrite dans le reportage ? Linda Bourget en discute avec Rébecca Grand, avocate chez Gross & Associés.

Zapping conso

Cette semaine :
• Le dioxyde de titane, un additif interdit dans la nourriture mais pas dans les médicaments.
• De la viande artificielle fabriquée in vitro : peut-être bientôt dans vos assiettes?
• Vêtements : pas facile de s’habiller quand on porte une taille au-delà du XL.