Des produits annoncés "sans lactose" [Xavier Nicol - RTS/Xavier Nicol]

Manger sans lactose, vraiment?

L'émission du 10 novembre 2015

La tendance est actuellement à la consommation "sans". Et les produits "sans lactose" tiennent une place de choix dans les rayons de nos magasins. A qui sont-ils destinés? Que signifie une véritable intolérance au lactose, et comment adapter son régime quand on y est sujet? L’équipe d’A Bon Entendeur a mené l’enquête, également auprès de l’industrie laitière pour comprendre les divers processus qui permettent de "délactoser" nos aliments.

Des vitres trop fragiles

Habiter dans un appartement Minergie, c’est formidable, d’autant plus en cette période de grandes réflexions autour du réchauffement climatique. Mais le revers de la médaille, ce sont des vitres qui peuvent s’avérer fragiles et très contraignantes. Un téléspectateur d’A Bon Entendeur l’a récemment réalisé à ses dépens. 

Symptômes: le témoignage

Après ses entraînements de course à pied dans la région de Gruyère, Anne-Claude Grangier allait régulièrement manger dans une buvette d’alpage. Au menu, forcément, des plats contenant du lait ou de la crème. Ces repas étaient suivis de violentes coliques et de nausées. Au début, elle pense que ses douleurs sont dues à un coup de froid, mais, après plusieurs épisodes du même type, elle finit par consulter un médecin.

Symptômes: le témoignage [RTS]

Substituts et carences

L’industrie sait fort bien comment retirer la lactose du lait. Le "délactosage" se fait grâce à une enzyme, la lactase. Une sorte de prédigestion du lait commence dans la brique elle-même, en usine. Les produits laitiers "dé-lactosés" constituent donc une bonne alternative, pour autant que l’on puisse faire confiance à leurs étiquettes.

Substituts et carences [RTS]

Lactose et marketing

L’intolérance au lactose est-elle le fruit du marketing forcené auquel se livrent les industriels? Ou le résultat d’un effet de mode? Le risque existe que des consommateurs se tournent vers les produits sans lactose alors qu’ils n’en ont pas réellement besoin. Supprimer tout produit laitier, en s’auto-diagnostiquant intolérant, n’est en tout cas pas une solution. Et le niveau d’intolérance, qui diffère d’une personne à l’autre, doit être déterminé individuellement.

Lactose et marketing [RTS]

Notre rubrique: des vitres trop fragiles

Habiter dans un appartement Minergie, c’est formidable, d’autant plus en cette période de grandes réflexions autour du réchauffement climatique. Mais le revers de la médaille, ce sont des vitres qui peuvent s’avérer fragiles et très contraignantes. Un téléspectateur d’A Bon Entendeur l’a récemment réalisé à ses dépens.