2015. A bon entendeur: Bières artisanales: Vraiment locales ? [RTS/Laurent BLEUZE]

Bière: les petites brasseries se font mousser

L'émission du 12 mai 2015

Après des années de centralisation du marché de la bière en Suisse, la tendance est aux bières artisanales. Locales, donc proches de leurs clients, avec des goûts souvent plus typés et variés que celui de la bière industrielle, elles commencent à compter dans les bars et représentent de plus en plus une alternative intéressante pour les amateurs d'orge et de houblon. Mais, en fait, c'est quoi une brasserie artisanale? Y a-t-il une définition officielle ou est-ce seulement du marketing? Et d'où viennent les matières premières?

Les bières artisanales

Au début des années 90, le marché de la bière suisse était entre les mains de quelques grands groupes. Les goûts étaient alors standardisés et les amateurs de houblon n'avaient pas beaucoup de choix. La fin du cartel de la bière a permis de changer la donne et de favoriser l'émergence de micro-brasseries, ou brasseries artisanales. En 1996, on ne comptait plus que 32 brasseries en Suisse. Aujourd'hui, on en compte plus de 500. Comment sont faites les bières qu’elles produisent? Et quand passe-t-on d'une production artisanale à une production industrielle? La législation n'a pas la réponse.

Les contrats d'exclusivité des "grandes bières"

Placer sa bière dans un bar ou un restaurant n'est pas chose facile. Les grands groupes n'hésitent pas à financer les installations de tirage de bière et les frigos. Ils vont même jusqu'à proposer des aides administratives. En échange, les becs ne peuvent servir qu'à tirer leur bière. Les micro-brasseries peinent à placer leurs produits et généralement les bières artisanales ne sont présentes qu'en bouteille, ce qui est bien moins rentable pour le brasseur. Malgré tout, les consommateurs, à la recherche de nouvelles saveurs font peu à peu évoluer ce marché jusque-là fermé.

Les bières artisanales: notre dégustation

Les bières industrielles sont des bières dont le goût peut être relativement uniforme. L'art des brasseurs dans ces grandes entreprises c'est aussi de garantir un goût constant au type de bière produite. Dans les brasseries artisanales, et c'est aussi leur charme, le goût d'une bière peut varier d'un brassage – un brassin - à l'autre. Mais quel goût ont donc ces bières? Nous en avons dégustées et classées près d'une dizaine pour vous.

Les bières artisanales: notre dégustation 

Le génome de la bière

Avec l'explosion du nombre de microbrasseries en peu partout dans le monde, il existe aujourd'hui des milliers de bières différentes. Difficile dans une telle situation de faire son choix à l'ancienne, en goûtant tous ces breuvages… La solution pourrait venir de la science. Gianpaolo Rando, chercheur en biologie moléculaire de l'Université de Genève s'est lancé le défi de décoder le génome de la bière. Avec une équipe de scientifiques, il a développé un filtre qui capture l'ADN de la bière, dans le laboratoire collaboratif de Hackuarium, à Renens.

Notre rubrique: Sites des Offices des poursuites et faillites, ambiguïtés sur la Toile!

Le web nous simplifie la vie. On y trouve tout ou presque. Pour obtenir une attestation de solvabilité, par exemple, quelques clics suffisent. Terminée la queue dans un Office des poursuites et faillites. Mais attention, les sites les mieux référencés par les moteurs de recherche ne sont pas toujours les sites officiels. Vous risquez de commander vos documents à une entreprise tierce dont les émoluments peuvent être bien plus élevés que ceux pratiqués par ces Offices.

Les bières artisanales

Au début des années 90, le marché de la bière suisse était entre les mains de quelques grands groupes. Les goûts étaient alors standardisés et les amateurs de houblon n'avaient pas beaucoup de choix. La fin du cartel de la bière a permis de changer la donne et de favoriser l'émergence de micro-brasseries, ou brasseries artisanales. En 1996, on ne comptait plus que 32 brasseries en Suisse. Aujourd'hui, on en compte plus de 500. Comment sont faites les bières qu’elles produisent? Et quand passe-t-on d'une production artisanale à une production industrielle? La législation n'a pas la réponse.

Les bières artisanales [RTS]

Les contrats d'exclusivité des "grandes bières"

Placer sa bière dans un bar ou un restaurant n'est pas chose facile. Les grands groupes n'hésitent pas à financer les installations de tirage de bière et les frigos. Ils vont même jusqu'à proposer des aides administratives. En échange, les becs ne peuvent servir qu'à tirer leur bière. Les micro-brasseries peinent à placer leurs produits et généralement les bières artisanales ne sont présentes qu'en bouteille, ce qui est bien moins rentable pour le brasseur. Malgré tout, les consommateurs, à la recherche de nouvelles saveurs font peu à peu évoluer ce marché jusque-là fermé.

Les contrats d'exclusivité des "grandes bières" [RTS]

Les bières artisanales: notre dégustation

Les bières industrielles sont des bières dont le goût peut être relativement uniforme. L'art des brasseurs dans ces grandes entreprises c'est aussi de garantir un goût constant au type de bière produite. Dans les brasseries artisanales, et c'est aussi leur charme, le goût d'une bière peut varier d'un brassage – un brassin - à l'autre. Mais quel goût ont donc ces bières? Nous en avons dégustées et classées près d'une dizaine pour vous.

Les bières artisanales: notre dégustation [RTS]

Le génome de la bière

Avec l'explosion du nombre de microbrasseries en peu partout dans le monde, il existe aujourd'hui des milliers de bières différentes. Difficile dans une telle situation de faire son choix à l'ancienne, en goûtant tous ces breuvages… La solution pourrait venir de la science. Gianpaolo Rando, chercheur en biologie moléculaire de l'Université de Genève s'est lancé le défi de décoder le génome de la bière. Avec une équipe de scientifiques, il a développé un filtre qui capture l'ADN de la bière, dans le laboratoire collaboratif de Hackuarium, à Renens.

Le génome de la bière [RTS]

Notre rubrique: Sites des Offices des poursuites et faillites, ambiguïtés sur la Toile!

Le web nous simplifie la vie. On y trouve tout ou presque. Pour obtenir une attestation de solvabilité, par exemple, quelques clics suffisent. Terminée la queue dans un Office des poursuites et faillites. Mais attention, les sites les mieux référencés par les moteurs de recherche ne sont pas toujours les sites officiels. Vous risquez de commander vos documents à une entreprise tierce dont les émoluments peuvent être bien plus élevés que ceux pratiqués par ces Offices.