A quel pain se vouer ? A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]

A quel pain se vouer ?

L'émission du 16 février 2021

Le consommateur a l’embarras du choix pour acheter son pain. Mi-blanc ou complet. Vendu en grande surface ou en boulangerie. Mais d’où vient le pain que nous mangeons ? Alors que les importations ont massivement augmenté ces dix dernières années, ABE enquête sur ce pain venu d’ailleurs. Dans cette émission également, quelques conseils pour lutter contre le gaspillage alimentaire et conserver son pain le plus longtemps possible. Et enfin découvrez quelle tresse remporte la première place de notre dégustation.

Bonus de l'émission

Tresse à 6 pâtons: la technique en vidéo

Par Christophe Ackermann, boulanger - Les Tuileries-de-Grandson. Ce qui est caractéristique de cette manière de tresser, ce sont les petites fenêtres qui sont visibles de chaque côté de la tresse.

Menaces sur le pain suisse

L’augmentation est massive : en 10 ans, les importations de pains et autres viennoiseries ont bondi de 66% en Suisse. A qualité équivalente, un croissant importé est par exemple actuellement beaucoup plus rentable qu’un croissant fabriqué sur place. Un grand nombre de points de vente ont par conséquent renoncé à se faire livrer des produits de boulangerie fabriqués localement.
Mais il n’est pas toujours possible de connaître l’origine du pain que l’on consomme car cette indication n’est pas obligatoire. Le secteur de la boulangerie se mobilise depuis quelques années pour obtenir une réglementation et permettre ainsi au consommateur d’acheter en connaissance de cause.
En termes de prix, les artisans boulangers ne sont plus concurrentiels. Chaque année en Suisse, une soixantaine d’entre eux doivent fermer leurs portes. Comment faire pour qu’ils survivent ? Linda Bourget en parle avec Magalie Pellet, membre de la faîtière valaisanne des artisans boulangers. Une discussion également autour du débat sur l’obligation d’indiquer la provenance du pain actuellement en cours au Parlement fédéral.
Parmi les pains préférés des Suisses, la tresse figure en bonne place. ABE a fait déguster à l'aveugle 8 tresses, 2 fabriquées en boulangerie et 6 en provenance de grandes surfaces, à 5 spécialistes.
Qu’il soit fait maison, industriel ou artisanal, le pain se garde peu. Résultat : 26% des pains finissent à la poubelle. Les conseils tous simples d’un professionnel pour conserver vos pains un peu plus longtemps.
Les commerces aussi tentent de limiter le gaspillage. Un tiers des boulangeries de Suisse collabore avec Too Good To Go, une communauté qui lutte contre le gaspillage alimentaire via une application pour smartphone. Il existe aussi des magasins qui ne vendent que des produits fabriqués la veille à des prix fortement réduits.

Menaces sur le pain suisse [RTS]

Dégustation de tresses

ABE a fait déguster à l'aveugle 8 tresses à 5 spécialistes.

A noter: 2 des tresses ont été achetées en boulangerie. Les 6 autres provenaient de grandes surfaces.
3 dégustatrices et 2 dégustateurs ont évalué à l'aveugle les tresses sur une échelle de 1 à 10 selon quatre critères: l'aspect visuel, le nez, la texture et le goût.

Voici les résultats de cette dégustation:
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
Dégustation de tresses. A bon entendeur du 16 février 2021. [RTS]
 

Une pompe à chaleur qui tarde à arriver

Les déboires d’un téléspectateur qui a commandé une pompe à chaleur chez un prestataire peu scrupuleux. Résultat : 15'000 francs payés dans le vide, et il n’est pas le seul dans cette situation.
Comment éviter de se retrouver dans une semblable situation et comment se défendre ? Les conseils d’ABE.