Agriculteurs sous pression de la grande distribution. [RTS]

Agriculteurs sous pression de la grande distribution

L'émission du 20 octobre 2020

ABE enquête sur la pression exercée par les grands distributeurs sur les agriculteurs. Ils produisent des fruits, des légumes, des fleurs ou du lait et témoignent à visage découvert des conditions toujours plus difficiles imposées par les poids lourds de la grande distribution. Loin de l’image bucolique des publicités, la réalité est celle de paysans qui peinent à défendre leur marge.

Les agriculteurs dénoncent la grande distribution

Qu’ils produisent des fruits, des légumes, des fleurs, du lait ou de la viande, les producteurs locaux de notre pays dépendent des deux grands géants de la distribution que sont Coop et Migros pour écouler leur production. Ceux-ci détiennent en effet 64% du commerce de détail alimentaire en Suisse. Plusieurs agriculteurs dénoncent un système dans lequel ils peinent à défendre leurs marges. ABE a recueilli quelques témoignages.
Ces agriculteurs se plaignent de la pression sur les prix de la part de la grande distribution. Comment justifier par exemple la différence de rémunération importante pour des pommes d’un même arbre ? Quel est d’autre part le sens des actions planifiées des mois à l’avance et imposées aux producteurs ? Les réponses de Tristan Cerf. Le porte-parole de Migros s’exprime également sur la rémunération des producteurs de lait.
Le lait est le secteur le plus important de l’agriculture suisse. Mais le prix du litre ne rapportant plus assez aux paysans, le nombre de producteurs a diminué plus que de moitié en 20 ans. Certains ont néanmoins décidé de prendre leur destin en main et de se regrouper en coopérative pour pouvoir vendre du lait équitable, payé au juste prix au producteur : 1,- CHF le litre.
La coopérative « Lait équitable » a trouvé des partenaires : une usine pour transformer et mettre en briques le lait de leurs coopérateurs, et des distributeurs pour le commercialiser dans leurs rayons. Mais ni Coop ni Migros n’ont accepté de le distribuer. Reportage.
Mais pourquoi les producteurs de lait sont-ils si peu rétribués au litre ? Pour en parler, Linda Bourget a invité Laurianne Altwegg, responsable du dossier agricole de la Fédération romande de consommateurs (FRC).
Combien sont payés au litre les producteurs de laits dits « équitables » ? ABE a examiné de plus près 5 briques de lait de ce type que l’on trouve sur le marché romand.

Les agriculteurs dénoncent la grande distribution [RTS]

Zapping conso

Une rubrique proposée par Viviane Gabriel qui décortique des sujets d’actualité qui touchent les consommateurs.
Cette semaine :
• La durée de validité des bons cadeaux
• Une compagnie aérienne qui propose à ses clients de payer pour s’assurer un siège vide à côté d’eux.
• L’étiquette arrière d’une bouteille d’eau écrite, entre autres, en hébreu.