Un poivron farci, un poivron par-là. [Philippe Christin - RTS]

Un poivron farci, un poivron par-là

L'émission du 24 septembre 2019

On en consomme 38'000 tonnes par année. C’est le troisième légume le plus prisé en Suisse. Il en existe de très nombreuses variétés. Mais pourquoi mange-t-on presque toujours le même poivron carré vert, jaune ou rouge? Légume-fruit de l’été, pourquoi le poivron est-il si difficile à produire en Suisse, alors que les Pays-Bas sont un exportateur majeur? ABE traque le pépin de poivron jusque chez les producteurs, les sélectionneurs, les semenciers et les ONG qui dénoncent l’attribution de brevets aux multinationales.

Le poivron, la diversité en danger

Il existe des centaines de variétés de poivrons différents. Dans les supermarchés pourtant, on trouve surtout le poivron carré californien. Une standardisation provoquée entre autres par le besoin des grandes surfaces d’un approvisionnement constant en légumes à prix très bas, mais qui fait perdre de vue toute la diversité de ce légume.
97% des poivrons consommés en Suisse sont importés. Notre pays n’impose pas de taxes douanières pour leur importation. Les quelques producteurs suisses sont donc en concurrence directe avec les prix étrangers.
A la deuxième place des plus gros exportateurs de poivrons, après l’Espagne : les Pays-Bas. Ce pays cultive ce légume dans des kilomètres de serres avec les technologies les plus récentes. C’est aux Pays-Bas également que les plus grands semenciers du monde, comme Syngenta, concentrent leur production. Ils cherchent de plus en plus souvent à breveter leurs nouvelles plantes, une appropriation dénoncée par les défenseurs des semences en libre accès. Reportage sur place.
Mais est-ce que les poivrons proposés sur les étals suisses contiennent des pesticides ? ABE a fait tester par un laboratoire 10 échantillons de poivrons de toutes les couleurs.
Manuelle Pernoud reçoit Josef Zisyadis, directeur de la Semaine du Goût et président de SlowFood pour la Suisse, ce mouvement s’efforce de protéger la diversité des poivrons, entre autres. Josef Zisyadis nous dévoile également l’une de ses recettes aux poivrons.

Le poivron, la diversité en danger [RTS]

Poivrons, test de pesticides

ABE a fait tester par un laboratoire 10 échantillons de poivrons de toutes les couleurs, achetés à fin août dans des grandes surfaces de Suisse romande, pour détecter la présence de pesticides.

Voici les résultats de ces analyses:

Sans résidus de pesticides:

ABE poivrons WEB00 [RTS]
ABE poivrons WEB01 [RTS]
ABE poivrons WEB02 [RTS]
ABE poivrons WEB03 [RTS]
ABE poivrons WEB04 [RTS]

Avec résidus de pesticides:
ABE poivrons WEB05 [RTS]
ABE poivrons WEB06 [RTS]
ABE poivrons WEB07 [RTS]
ABE poivrons WEB08 [RTS]
ABE poivrons WEB09 [RTS] 

Panneaux photovoltaïques: un litige qui s'enlise

En mai dernier, ABE révélait les problèmes rencontrés par un téléspectateur désireux d’équiper sa maison en panneaux photovoltaïques. Les travaux effectués souffraient de défauts, l’entreprise mandatée ne donnait plus signe de vie, sauf quand ABE l’a interpellée. Promesse fut faite alors que tout sera mis en ordre et en conformité chez ce téléspectateur. Aujourd’hui, ces promesses ont-elles été tenues ? Depuis la diffusion de ce reportage, d’autres personnes lésées ont contacté l’émission. ABE les a rencontrées.