A bon entendeur [Jay Louvion - RTS]

Prix du livre: des lettres…et des chiffres

L'émission du 9 avril 2019

Lors de l’achat d’un livre, qui n’a jamais été désagréablement surpris de découvrir, en décollant l’étiquette en francs suisses, que le prix français en euros était nettement plus bas ? Ce qui n’empêche pas le Suisse romand d’acheter et de lire bien plus que ses voisins français. Le réseau de librairies romandes, même s’il a rétréci ces dernières années, reste remarquablement dense. Mais comment expliquer cette différence de prix ?

La fixation du prix des livres en Suisse

ABE a enquêté en en France et en Suisse, auprès des éditeurs, des diffuseurs, des distributeurs et des libraires, pour comprendre comment on fixe le prix des livres en Suisse.
Les consommateurs suisses ont parfois l’impression d’être pris pour des vaches à lait. Mais pour les libraires, les distributeurs et les diffuseurs, ces prix permettent à la fois au lecteur romand d’acheter rapidement tous les livres disponibles sur le marché et aux librairies de s’en sortir financièrement.
Sur le plateau de l’émission, Manuelle Pernoud s’entretient avec Olivier Babel, Secrétaire général de l’Association Suisse des Diffuseurs, Editeurs et Libraires sur les possibilités de faire baisser le prix des livres étrangers en Suisse. Une discussion également autour de la fixation du prix des livres édités en Suisse.

La fixation du prix des livres en Suisse [RTS]

Décodeur - externalisés par la Migros, et après ?

C’est une affaire qui avait scandalisé en Suisse alémanique, Migros a externalisé ses démonstratrices et démonstrateurs en 2018. Leurs conditions de travail ne devaient pas changer, en tous cas en 2019. Or la réalité est pour l’instant tout autre.
ABE vous propose deux témoignages et les explications du géant orange.