Cryothérapie et plongée en eau froide Trop de propreté, c’est risqué

L'émission du 23 janvier 2019

Cryothérapie et plongée en eau froide

De plus en plus de personnes s’immergent dans le froid pour en retirer des effets bénéfiques pour leur santé. Mais comment agresser son corps avec des températures aussi froides pourrait-il lui faire du bien?

Vignette émission 36,9° du 23 janvier Cryothérapie et plongée en eau froide.

Les thérapies de l’extrême ont la cote. Certains se plongent plusieurs minutes dans de l’eau glacée, tandis que d’autres préfèrent s’immerger dans des cabines à -110 degrés. Avec à chaque fois des résultats similaires : une sensation de bien-être, une meilleure récupération après un effort, l’impression de booster son système immunitaire. Certains parlent même d’addiction à cette forme de bien-être. Mais comment agresser son corps avec des températures aussi froides pourrait-il lui faire du bien ? 36.9 degrés est parti à la rencontre de ces adeptes de sueurs froides.

Trop de propreté, c'est risqué

Notre mode de vie trop aseptisé est-il en train de nuire à notre santé ? Sommes-nous en train de rendre la tâche impossible pour notre système immunitaire à force de faire la chasse aux microbes de notre environnement ?

36,9° [RTS]

Comment expliquer que les allergies et les maladies du système immunitaire ont fortement augmenté ces dernières années? Notre mode de vie urbanisé, notre alimentation de plus en plus industrielle et transformée pourraient bien l’expliquer en partie, tout particulièrement dans les premières années de la vie. Car on sait que l’environnement dans lequel se déroulent les mille premiers jours d’un enfant, qui vont de sa conception à son deuxième anniversaire, est déterminant pour sa future trajectoire de santé. Plus cet environnement est naturel, sain, et riche en diversité biologique, meilleur sera le capital santé de l’enfant.