Retour à l'accueil

Condamnées au mariage, un documentaire d'Anat Zuria


Condamnées au mariage

Diffusion: Lundi 28 février 2005, 20h35 sur TSR2 Une épouse juive est la propriété de son mari. L'époux l'acquiert par le mariage, et lui seul peut lui accorder le divorce. La loi rabbinique permet à un mari ayant refusé le divorce à son épouse, de vivre avec une autre femme et de lui faire des enfants. Par contre, une femme mariée, dont le mari a refusé le divorce, ne peut pas, elle, retrouver sa liberté. Elle demeure « condamnée au mariage »…

La réalisatrice Anat Zuria (« Purity », rediffusé dans la foulée
de ce documentaire) nous dévoile le contrôle total qu'exercent les
tribunaux rabbiniques sur l'institution du mariage en Israël. Une
épouse est la propriété de son mari. Sa femme lui appartient. Il
est le seul à pouvoir décider des termes de son mariage.




Bien que la polygamie soit prohibée par la législation civile, la
loi rabbinique n'interdit pas à un homme, encore marié, de vivre
avec une autre femme et de fonder une famille avec elle. L'inverse
n'est absolument pas toléré, évidemment.




Pour la première fois, un film met en lumière le système du
divorce sous l'égide de la loi juive. En Israël, l'Eglise n'est pas
encore séparée de l'Etat. De ce fait, le mariage et le divorce sont
encore soumis à des règles archaïques et fondamentalistes. Celles
qu'impose la loi juive orthodoxe.




Ce film poignant nous permet de partager le destin de plusieurs
femmes confrontées à cette forme de « divorce à l'israélienne ».
Une femme donne la parole à ces femmes. Des milliers d'entre elles
attendent, pendant des années, le bon vouloir de leurs époux et ne
peuvent pas refaire leur vie, en attendant. Anat Zuria a réussi à
filmer l'un de ces tribunaux « religieux » et suit deux femmes dans
leur combat pour la liberté. Elles sont assistées par une équipe d'a
vocats, des religieux, pourtant très engagés pour faire valoir la
reconnaissance de droits fondamentaux… en Occident.




A suivre, dans le sillage de ce documentaire, à l'enseigne du doc,
à 21 h 25, sur TSR 2 : « Pureté : amour et rituels orthodoxes juifs
», premier film d'Anat Zuria.