L'affaire du sang contaminé (1/5)

Un scandale sanitaire

Histoire Vivante vous propose une semaine sur l’affaire du sang contaminé en France à partir de la lecture du livre de la journaliste française Anne-Marie Casteret "L’affaire du sang" paru en 1992 aux éditions La Découverte.
Dimanche 14 mars à 21h10 sur RTS Deux, vous pourrez découvrir "Les mensonges de l’histoire – 1991, l'affaire du sang contaminé", un documentaire de Mélanie Dalsace (France, 2020).
Premier épisode de la semaine sur la découverte de la biologie du sang et du plasma sanguin, ainsi que de sa commercialisation au travers d'extraits et de lectures de "L’affaire du sang",  de la journaliste française Anne-Marie Casteret.

Photo: poche de transfusion. L'affaire du sang contaminé éclate dans plusieurs pays dans les années 1980 et 1990. Des patients sont infectés par le virus du sida ou par l'hépatite C après des transfusions sanguines. Les autorités sanitaires de plusieurs pays, notamment celles de la France, sont accusées d'avoir tardé à prendre des mesures pour contrôler le sang transfusé.


L'affaire du sang contaminé (2/5)

Un scandale sanitaire

Suite de l’histoire du scandale du sang contaminé en France au travers de la lecture et de l’analyse du livre de la journaliste française Anne-Marie Casteret, "L’affaire du san", paru en 1992 aux éditions La Découverte. Aujourd’hui, un chapitre sur l’histoire du SIDA, le développement médical des transfusions sanguines et les dangers pour les hémophiles.


Photo: Elizabeth Glaser, ici avec son mari Paul Michael (acteur-vedette de la série "Starsky et Hutch") a contracté le VIH à la suite d’une transfusion sanguine au moment de l’accouchement du premier enfant du couple, Ariel. Tous deux sont décédés depuis. (© REUTERS/Mike Theiler )


L'affaire du sang contaminé (3/5)

Un scandale sanitaire

Aujourd’hui, suite de l’analyse de l'ouvrage écrit par la journaliste française Anne-Marie Casteret, médecin de formation, autour de l’affaire du sang contaminé. L’histoire du sang et des transfusions sanguines en France dans le contexte du SIDA, les dangers liés aux produits sanguins pour les hémophiles, les groupes à risque et les tests fait pour trouver les anticorps dans le sang.

Photo: des techniciens médicaux collectent les dons de sang au centre de transfusion sanguine de Hanoi. (© World Bank Photo Collection/flickr)


L'affaire du sang contaminé (4/5)

Un scandale sanitaire

Lectures et analyse de ce livre sous forme de révélation de la journaliste française Anne-Marie Casteret autour de l’affaire du sang contaminé. L’enquête sur ce scandale a révélé que 5 donneurs sur 1000 étaient séropositifs, le sang était donc contaminé et les hémophiles qui ont été transfusés ont été infectés par le virus. On suit alors les combats juridiques et les poursuites judiciaires des victimes.


Photo: Henri Aloncle déchire sa carte de vote lors d'une manifestation devant le palais de justice de Paris, lundi 8 juillet 2002. Les victimes du scandale du sang contaminé par le virus du sida exigent de savoir si des pressions politiques ont incité une cour d'appel à classer l'affaire contre 30 personnes qui auraient pu être jugées. (© Jacques Brinion/Keystone)


L'affaire du sang contaminé (5/5) Dernier épisode autour du livre "L’affaire du sang" (paru en 1992) de la journaliste française Anne-Marie Casteret, médecin de formation qui a enquêté sur le scandale du sang contaminé en France. Un dernier volet portant sur les onze années de procédure judiciaire qui ont suivi ce scandale et citant des extraits de la lettre ouverte publiée par la journaliste en colère dans le journal l'Express. Dimanche 14 mars à 21h10 sur RTS Deux, vous pourrez découvrir "Les mensonges de l’histoire – 1991, l'affaire du sang contaminé", un documentaire de Mélanie Dalsace (France, 2020). Résumé: Alors que l’épidémie de SIDA se propage à grande vitesse dans le monde au début des années 1980, les autorités françaises ont autorisé la circulation de stocks de sang contaminé dans les centres de transfusion. Dix ans plus tard, des rapports officiels prouvent qu'elles ont sciemment choisi de dissimuler ces informations aux patients hémophiles. Pourquoi ? Photo tirée du film

Un scandale sanitaire