La guerre et les affaires (1/5)

Affrontements et rapprochements

Histoire Vivante vous propose en nouvelle diffusion une semaine sur l'Europe hitlérienne, où il sera question de collaboration, dʹidéologie, dʹéconomie et dʹopportunisme...
En 1942, lʹhégémonie de la puissance hitlérienne sʹexerce sur lʹEurope ; une hégémonie militaire, économique, idéologique. Il sʹagit de mettre les peuples de lʹEurope au service du grand Reich nazi. Cette volonté se radicalise au début de lʹannée 1943, au moment du tournant militaire.
Dimanche 2 février à 21h00 sur RTS Deux, vous pourrez voir "La guerre du N°5", un documentaire de Stéphane Benhamou que nous avions diffusé en janvier 2019.

Illustration: zone d'occupation nazie en Europe (septembre 1943)


La guerre et les affaires (2/5)

Affrontements et rapprochements

Ainsi que le rappelle l'historien Patrice Arnaud dans son ouvrage "Les STO - Histoire des Français requis en Allemagne nazie 1942-1945", au total, ce sont quelque 600ʹ000 Français qui partirent travailler en Allemagne, en vagues successives.

Photo: bureau d'embauche du Service du Travail Obligatoire (STO), Paris, août 1942. (© Bundesarchiv)


La guerre et les affaires (3/5)

Affrontements et rapprochements

En 1940, le refus et l'attentisme ont été les deux seules attitudes permettant de ne pas se compromettre avec le vainqueur. Une troisième attitude a consisté à se mettre au service de l'Allemagne, par opportunisme ou encore par séduction pour les succès du régime hitlérien. Croyant faire preuve de réalisme, les collaborateurs ont de fait commis l'erreur de supposer la victoire allemande définitive.

Photo: 24 octobre 1940, poignée de main entre le général Pétain et Adolf Hitler. (© Bundesarchiv)


La guerre et les affaires (4/5)

Dans les années 1990 paraissait en France un ouvrage : " Patrons sous lʹoccupation ". Ses deux auteurs, Renaud de Rochebrune et Jean Claude Hazera sʹinterrogeaient : Tout dirigeant dʹune société de quelque importance, entre 1940 et 1944, était-il condamné à " travailler " pour lʹAllemagne ? Pouvait-on rester patron et devenir résistant ? Comment sʹest déroulée lʹaryanisation des entreprises juives et quelles ont été les responsabilités françaises ?

Photo: le grand magasin Alsterhaus (Hambourg), ouvert par Oskar Tietz en 1912, fut aryanisé en 1935.


La guerre et les affaires (5/5)

Affrontements et rapprochements

Nous recevons le réalisateur Stéphane Benhamou, auteur du documentaire "La guerre du N°5 ", à revoir ce dimanche 2 février à 21h00 sur RTS Deux.
Résumé du film:
Le N°5 de Chanel, un parfum de légende. Avec lui, Coco Chanel a réinventé le parfum comme elle a révolutionné la mode, en y insufflant modernité, audace et liberté. Mais le N°5, c'est aussi l'histoire d'une impitoyable guerre entre Gabrielle Chanel et ses associés, les frères Wertheimer.

Photo tirée du film