Pandémies et maladies négligées (1/5)

Grippe malaria et paludisme - De Pasteur à Bill Gates

Dans le contexte de l'épidémie actuelle de Covid-19, nous vous proposons en nouvelle diffusion une série d'émissions réalisées en 2009 autour de la thématique des pandémies et des maladies tropicales négligées. Paludisme, tuberculose, maladie du sommeil: ces maladies tropicales négligées touchent un habitant sur six de la planète, soit plus d'un milliard de personnes. Il sera aussi question d'engagement humanitaire et médical dans le domaine de la santé.
Dans ce premier épisode, Jacques Mouriquand s'entretient avec Patrick LEDRAPPIER auteur dʹun ouvrage sur les infections nosocomiales: "Tout savoir sur les infections nosocomiales - Que risquez-vous à l'hôpital?" paru aux Editions Favre, août 2009. En deuxième partie, nous rencontrons Christian LENGELER, professeur d'épidémiologie à l'Université de Bâle, chef d'Unité à l'Institut tropical suisse de Bâle, au département de santé publique et d'épidémiologie. Christian Lengeler est entre autres responsable du projet "ACCESS", qui traite de l'accès aux traitements dans les pays du sud.

Illustration: entérocoques, des pathogènes causant des septicémies, infections urinaires, ou abdominales d'origine intestinale, causes fréquentes de maladies nosocomiales.


Pandémies et maladies négligées (2/5)

En juin 1894, Alexandre Yersin, bactériologiste franco-suisse (1863-1943), isole le bacille de la peste (Yersinia pestis) à Hong Kong et met au point le sérum délivrant l'humanité de ce redoutable fléau.
Pourtant, cet éminent savant, élève de Pasteur, est un grand oublié de l'histoire de la médecine. Attiré par la mer et grand admirateur de Livingstone, il embarque en 1890 pour le Vietnam. Ce fut le début d'une longue fascination pour ce pays qu'il ne quittera plus pendant plus d'un demi-siècle, jusqu'à sa mort en 1943.
 
Photo: portrait du médecin Alexandre Emile Yersin (1863 - 1943). © Pierre Petit


Pandémies et maladies négligées (3/5)

Grippe malaria et paludisme - De Pasteur à Bill Gates

En 1933, Charles Nicolle (1866-1936) de lʹInstitut Pasteur et prix Nobel de médecine déclare: "Il y aura donc des maladies nouvelles. Cʹest un fait fatal. Un autre fait, aussi fatal, est que nous ne saurons jamais les dépister dès leur origine. Lorsque nous aurons notion de ces maladies, elles seront déjà toutes formées, adultes pourrait-on dire.Comment les reconnaîtrons-nous, ces maladies nouvelles, comment soupçonnerons-nous leur existence avant quʹelles nʹaient revêtu leurs costumes de symptômes? Il faut bien se résigner à l'ignorance des premiers cas évidents. Ils seront méconnus, confondus avec des maladies déjà existantes… ce n'est qu'après une longue période de tâtonnements que l'on dégagera le nouveau type pathologique du tableau des affections déjà classées."
Novembre 2002, en quelques mois, un virus inconnu surgit de Chine. Le SRAS contamine 9'000 personnes et en tue près de 800. La peur s'empare des populations.

Photo: Coronavirus, responsable du SRAS. [wikimédia]


Pandémies et maladies négligées (4/5)

Dans le domaine de la santé mondiale deux logiques sʹaffrontent : il y a la logique financière des grands laboratoires pharmaceutiques qui veulent protéger les nouveaux médicaments par des brevets et de l'autre, la logique de santé publique des pays pauvres et des organisations internationales qui demandent un accès égalitaire aux médicaments. Lorsqu'en 1994, l'OMC accorde des brevets d'une durée de vingt ans aux concepteurs des nouveaux médicaments, au nom du financement de la recherche, les pays en voie de développement se retrouvent dans une situation extrêmement précaire: ils ne peuvent dès lors plus produire de médicaments génériques alors même que les épidémies font de plus en plus de victimes. Mais le Dr German VELASQUEZ met au jour la faille de cet accord qui leur permet de copier les médicaments brevetés en cas de crise de santé publique. Sa bataille dérange. Il est alors menacé et même plus...


Pandémies et maladies négligées (5/5)

Grippe, malaria et paludisme - De Pasteur à Bill Gates

Aujourd'hui, nous recevons Frédéric Laffont le réalisateur du documentaire Histoire Vivante "Un dollar pour une vie". Un film qui décrypte les enjeux sanitaires et financiers autour des pandémies et des maladies tropicales négligées.

Dimanche 26 avril à 20h55 sur RTS Deux vous pourrez voir "Les grandes épidémies de lʹHistoire: la grippe espagnole", un documentaire de Andrew Thompson (GB, 2018)

Résumé:
Printemps 1918, l'horreur de la Grande Guerre va bientôt se terminer. Le monde ignore qu'un fléau plus meurtrier encore est sur le point de le frapper. De 1918 à 1920, la grippe espagnole va tuer une trentaine de millions d'hommes, de femmes et d'enfants. Elle est probablement la pandémie la plus dévastatrice de tous les temps. Ses conséquences se font encore sentir aujourd'hui.

Photo tirée du film