Vertigo

L'émission du 19 octobre 2015

Namsa Leuba, photographe

La photographe Namsa Leuba participe à l'exposition collective "Haut les masques" à découvrir au Quartier Général à La Chaux-de-Fonds.

Elle est l'invitée de Christine Gonzalez.

Namsa Leuba a axé ses recherches sur l'identité africaine à travers les yeux occidentaux ces quatre dernières années.

L'exposition "Haut les masques" est à découvrir au Quartier Général à La Chaux-de-Fonds jusqu'au 6 décembre 2015.

A propos de l'exposition:

Simulacre facial, le masque voile, dévoile, cache, met en lumière ou camoufle le visage et les émotions de celui qui le porte. Qui plus est, le masque confère une identité fantastique; il promet, en cachant la figure de celui qui le porte, de pouvoir s’évader de soi-même, ne fusse que l’espace d’un instant, jusqu’aux instincts les plus refoulés que les normes sociales occultent…

Prochaines expositions de Namsa Leuba: Art 21, Lagos, (2015), Saatchi Gallery, Londres (2015), Photo Quai - Musée du Quai Branly, Paris (2015), Faire de l'Afrique. A Continent of Contemporary Design - Vitra, le Musée

Arts visuels: Dada, où sont les femmes?

Dada a 100 ans en 2016. Au Manoir de la Ville de Martigny, on fête déjà le mouvement avant-gardiste et on le conjugue au féminin, car des femmes dada il y en a, et lʹhistoire a tendance à les oublier…

Lʹexposition "La Dada Die Dada She Dada", est à voir au Manoir de la Ville de Martigny jusquʹau 10 janvier 2016. Anne Jean Richard Largey, curatrice, est au micro de Florence Grivel.

Théâtre: Les belles complications

Une aventure théâtrale au TPR de La Chaux-de-Fonds: une seule troupe de comédiens pour jouer trois créations. Cette opération exceptionnelle se nomme "Les belles complications".

Premier volet ce mardi 20 octobre 2015 avec "Sils-Kaboul" présenté par Anne Bisang à Beau-Site jusquʹau 25 octobre. Thierry Sartoretti détaille la mécanique. Reportage.

Médias: Un choc centenaire

Le groupe de presse Condé Nast a racheté le site de critique de musique en ligne américain Pitchfork Media.

Deux entreprises différentes, deux générations, deux empires de leurs époques, qui ont compris que combattre aujourdʹhui ne suffisait plus. Les explications de Mathieu Chevrier.