Vertigo

L'émission du 12 juillet 2013

Pierre Lepori publie "Sans Peau"

L'écrivain tessinois Pierre Lepori est l'invité de Christine Gonzalez. Il nous parle de "Sans Peau" (Edition d'En Bas), un roman publié en 2007 en italien sous le titre "Grisù", qui a été traduit et adapté en français par l’auteur lui-même en 2013.

Pierre Lepori  est né à Lugano en 1968 et vit à Lausanne, où il occupe le poste de correspondant culturel pour la Radio Suisse Italienne et de chroniqueur théâtre pour la Radio Suisse Romande (Espace2); après des études ès lettres aux universités de Florence et Sienne, il a obtenu un doctorat en Theaterwissenschaft à l’Université de Berne, où il a dirigé la rédaction italienne du Dictionnaire du théâtre en Suisse (Chronos, 2005). Traducteur et poète (Prix Schiller 2004),  il a publié en 2007 son premier roman ("Grisù", version française: "Sans peau") ; son deuxième roman, "Sessualità" (2011) a paru en trois versions: italienne, française (traduite par l’auteur) et allemande, ainsi que dans une version plurilingue, où le différentes langues se mélangent. Il est également le fondateur et directeur du semestriel queer "Hétérographe, revue des homolittératures ou pas".

 

"Sans Peau":

Samuel a vingt-trois ans, il est en prison, il a déclenché sept incendies et tourne en rond dans sa cellule. Il regarde la neige tomber sans cesse. Il répond aux questions des psychologues et des avocats. Dans son passé, le vide des mots et les raisons comme un mur blanc. Dehors, Carlo, ayant tout perdu dans un incendie, a commencé à écrire de longues lettres à Samuel pour essayer de comprendre son geste. Mais il finit par lui raconter sa vie, entrevoyant en lui le fils qu’il n’a pas su accepter et dont il commence à ressentir le manque. Alors que le monde se manifeste à travers des catastrophes – éruptions, cyclones, incendies –, entre celui qui brûle et celui qui a été brûlé un dialogue s’établit qui, de silences en accélérations brusques, entraîne le lecteur dans une réflexion poignante sur l’homosexualité, la culpabilité et le pardon.

Musique: L’Amérique fantasque de Boulouris

Avec ses complices de Boulouris 5, le pianiste lausannois Lee Maddeford s’est lancé dans une relecture croisée des chansons de Tom Waits et de Randy Newman. Le résultat, c’est un disque, qui vient de paraître, "Newman Waits Here", et c’est aussi un répertoire de concert, à découvrir ce dimanche 14 juillet 2013 dans le cadre du festival de la Cité à Lausanne.

Jean-Samuel Racine, clarinettiste, raconte la genèse du projet, au micro de Nicolas Julliard.