Vertigo

L'émission du 14 février 2013

Tahar Ben Jelloun, "Beckett et Genet, un thé à Tanger"

Dans la pièce "Beckett et Genet, un thé à Tanger", l'écrivain et poète marocain Tahar Ben Jelloun met en scène une rencontre inédite entre Jean Genet et Samuel Beckett.

L'auteur de "L'Enfant de sable" (Seuil 1985) et de "La Nuit sacrée" (Prix Goncourt 1987) répond aux questions de Pierre Philippe Cadert.

"L’idée de cette pièce: réunir dans un café à Tanger Beckett et Genet, qui ne s’étaient jamais rencontrés de leur vivant; ils attendent la visite de leur ami commun Giacometti; les trois personnages se connaissaient mais ne s’étaient jamais retrouvés réunis. Par la magie de la fiction, ils pensent que ce sera possible, mais Giacometti ne viendra pas, un peu comme Godot. C’est une comédie; tous les dialogues sont puisés dans leur vie, leur oeuvre." Tahar Ben Jelloun.

  • "Beckett et Genet, un thé à Tanger", un spectacle mis en scène par Michel Favre à voir jusqu'au 24 février 2013 au Théâtre Le Crève-Cœur à Cologny (GE).

Les actus culturelles du jour

Les choix de Mathieu Chevrier:

- Chubby Checker attaque HP en justice
- Un pasteur américain copie de l'art moderne
- Un carnet de note de Léonard De Vinci numérisé
- La Mona Lisa de Isleworth est bien la première Mona Lisa
- 40 mausolées détruits en une année en Tunisie

 

Fenêtres dans l'art, l'art est une fenêtre

Pendant des siècles, l'art est considéré comme une "fenêtre ouverte sur le monde", plus tard, la fenêtre devient aussi un sujet d'art en tant que tel. Et elle est évidemment aussi un symbole: image du désir, on le voit, on tend vers, mais on est séparé de lui par le vitrage, elle est la source lumineuse, la révélation elle est la distinction du dehors et du dedans. Que dit la psychanalyse sur ce sujet?

Florence Grivel a visité l'exposition "Fenêtres, de la Renaissance à nos jours" à la Collection de l'Hermitage à Lausanne en compagnie d'un psychiatre- psychanalyste, Henry Lambert.

Depuis toujours, le thème de la fenêtre fascine les artistes. Avec l’exposition "Fenêtres, de la Renaissance à nos jours. Dürer, Monet, Magritte...", la Fondation de l’Hermitage propose de découvrir le rôle primordial tenu par ce motif dans l’iconographie occidentale, du XVe
siècle à nos jours. Organisée en partenariat avec le Museo Cantonale
d’Arte et le Museo d’Arte de Lugano, cette manifestation réunit plus de
150 œuvres provenant de nombreuses institutions suisses et européennes,
ainsi que de prestigieuses collections privées

  • "Fenêtres, de la Renaissance à nos jours. Dürer, Monet, Magritte..." est à voir à l'Hermitage de Lausanne jusqu'au 20 mai 2013.

Succès historique pour les éditions l’Âge d’Homme

L’incroyable succès de "La Vérité sur l’affaire Harry Québert" de Joël Dicker fait des heureux. Non seulement les lecteurs et les libraires, mais aussi (et surtout) ses éditeurs, le Français De Fallois et le Suisse L’Âge d’Homme. A quel point un succès comme celui de ce roman modifie-t-il le destin d’une petite maison d’édition?

La réponse d’Andonia Dimitrijevic, directrice de l’Âge d’Homme, au micro de Christine Gonzalez.

 

Cinéma: Interview de Hiam Abbas

Avec "Héritage", l’actrice Hiam Abbas tourne son premier long-métrage. L’histoire d’une famille arabe d’un village de Galilée qui rejette violemment le choix de la plus jeune fille, Hajar, amoureuse d’un Anglais. Modernité et tradition s’entrechoquent dans cette chronique qui permet à Hiam Abbas, vue dans "Satin rouge", "La source des femmes" et "Munich", d’apporter sa vision intime du quotidien des habitants d’Israël.

Rafael Wolf a rencontré l’actrice, qui s’est largement inspirée de son propre vécu pour raconter cette histoire. Le synopsis et la bande-annonce du film sont à découvrir en cliquant sur [Suite+]

"Héritage" de Hiam Abbas:

Une famille palestinienne se rassemble dans le Nord de la Galilée pour célébrer un mariage, dans un climat de guerre. Lorsque le patriarche tombe dans le coma, les conflits internes font exploser peu à peu l'harmonie familiale, révélant secrets et mensonges jusqu'alors enfouis...
 

Une femme à la tête du Monde

Les actionnaires du quotidien français Le Monde désignent une femme pour prendre la direction du journal. La procédure n’est pas achevée mais désormais Natalie Nougayrède fait figure de grande favorite. Le Monde pourrait donc être dirigé en mars 2013 par une journaliste de terrain âgée de 46 ans et lauréate du prix Albert-Londres 2005 pour sa couverture du conflit tchétchène. Une femme pour la première fois – peut-être - à la tête du célèbre quotidien français; est-ce la révolution?

Avec Patrick Eveno, professeur de l’histoire des médias à l’Université Paris 1, et enseignant à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille.