Grenouille - Loup d'Ethiopie - Simone

L'émission du 15 juin 2013

Faites chauffer la grenouille!

Coâ de marquant, de remarquable ou d'énervant dans l'actualité de l'environnement? Adrien Zerbini passe à la casserole les faits marquants de l'actualité environnementale de la semaine.

Cette semaine, la grenouille s'intéresse à deux bilans qui viennent d'être rendus publiques pour l'année 2012: record des émissions de gaz à effet de serre et diminution des investissements en faveur des énergies renouvelables: tout va bien.

 

Le Loup d’Ethiopie

Le loup d’Ethiopie est le seul loup d’Afrique. Il vit sur les hauts plateaux d’Ethiopie, et plus particulièrement dans le parc des montagnes de Balé, à 450 km au sud d’Addis-Abeba.

Il y a une vingtaine d’année, on pensait encore que ce loup était un chacal, mais des analyses ADN ont démontré qu'il n’en était rien. A peine avait-on identifié ce canidé qu'il fallait se rendre à l’évidence; l’espèce était menacée, elle l’est toujours.

Le loup d’Ethiopie serait en fait originaire d’Europe, c’est "notre" loup gris qui serait passé en Afrique il y a environ 100'000 ans, pour suivre ensuite une évolution très différente de son ancêtre: le loup éthiopien est diurne, pas spécialement farouche et il se nourri essentiellement de rongeurs. Ainsi son rapport avec les populations locales est plus apaisé que celui du loup en Europe.

Excursion sur la plus haute route d’Afrique, à plus de 4000 mètres, sur le plateau du Sanetti où le naturaliste et photographe suisse Thierry Grobet (également président de l’association Nyala Productions) emmène Adrien Zerbini au pays du loup.

Comment met-on en place un programme de conservation d'une espèce dans un pays pauvre? Un éducateur de l’EWCP (Ethiopian Wolf Conservation Programme), Zegeye Kibret, nous démontre que la protection du loup et des populations locales vont de pair.

En voiture Simone!

"En voiture Simone!", c’est ainsi que Lucien Willemin a intitulé l’opuscule qu'il signe aux Editions G d’Encre. Une quarantaine de pages pour comprendre l’impact environnemental réel de l’automobile, depuis sa fabrication jusqu'à sa destruction.

Illustré par Mix et Remix, "En voiture Simone!" est le premier ouvrage d’une série que Lucien Willemin compte consacrer au thème de l’énergie grise.

Vaut-il mieux acheter une véhicule neuf ou continuer de rouler avec sa vieille voiture? Vaut-il mieux rouler avec un vieux 4X4 ou avec une hybride neuve? Les voitures neuves, sont-elles réellement moins gourmandes en énergie? Et finalement, l’auto pollue-t-elle vraiment?

En suivant la destinée d’une voiture depuis l’extraction de la matière première nécessaire à sa construction et jusqu’à sa démolition, Lucien Willemin se propose d’éclairer les choix du consommateur citoyen et l’invite à une réflexion sur les conséquences environnementales de ses choix.

Un petit ouvrage qui livre des réponses parfois très surprenantes et qui préfigure une série complète sur le thème de l’énergie grise.

Lucien Willemin est autodidacte. Après une carrière dans l’immobilier il se consacre depuis plus de 2 ans aux questions environnementales, notamment au travers d’actions auprès du jeune public.