Séquence de l'émission du 25 mars 2015
Une prothèse mammaire en silicone. [Miguel Medina - AFP]
Miguel Medina - AFP

Nouvelle ombre sur les implants mammaires

Après le scandale des implants PIP, les implants mammaires sont à nouveau dans le collimateur. La France a annoncé qu’un nouveau cancer pouvait être imputé à ces dispositifs médicaux. Une nouvelle ombre sur une chirurgie plastique et reconstructive très usitée.

Johanna Commenge fait le point ce matin avec Claude Oppikoffer, spécialiste FMH en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique et membre de la Société Suisse de Chirurgie Plastique, Catherine Perrin, directrice de la Société suisse de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique, et Axelle de Franssu, service de communication de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en France.
Séquence de l'émission du 25 mars 2015
Le papier toilette, un bien de luxe en Suisse? [Zsolt Biczó - Fotolia]
Zsolt Biczó - Fotolia

Qu’est-ce qu’un bien de première nécessité ?

En Suisse, la définition du "bien de première nécessité" n’existe pas et des produits d’hygiène de base comme le papier de toilette se trouvent plus taxés par la TVA que de l’huile de truffe, des bouquets de fleurs ou de la litière pour chat.

La réaction de Jacques-André Maire, Conseiller national socialiste, et l’éclairage de Valérie Paris du Département fédéral des finances. Une chronique de Pauline Vrolixs.
Séquence de l'émission du 25 mars 2015
Pépite d'or. [Roman Bodnarchuk - Fotolia]
Roman Bodnarchuk - Fotolia

L’or fair trade

L’or fair trade est produit de façon équitable selon les principes de la Fondation Max Havelaar: pas de travail des enfants, des habits de protection pour les ouvriers dans les mines et des prix stables. Les bijoux en or fair trade portent le poinçon de Max Havelaar et se vendent dans certains grands magasins et chez des bijoutiers partenaires. Actuellement, cet or représente 1% de l’or en Suisse.

Avec Florie Marion, responsable presse de la Fondation Max Havelaar, Ramon Gander porte-parole de la Coop, et Géraldine Viret, responsable communication de la Déclaration de Berne. Une chronique de Lydia Gabor.
Séquence de l'émission du 25 mars 2015
Le logo des journées européennes des métiers d’art. [journeesdesmetiersdart-vaud.ch]
journeesdesmetiersdart-vaud.ch

Quand je serai grand, je serai professionnel de l’art

Les métiers d’art seront mis en avant ce week-end, du vendredi 27 au dimanche 29 mars 2015 pour les Journées européennes des métiers d’art. Les cantons du Jura, de Genève et le canton de Vaud y prennent part et environ cinquante artisans au service de l’art ouvrent les portes de leurs ateliers. Mais comment obtient-on un diplôme de céramiste ou de sellier si on est l’unique apprenti de son canton, voire du pays ?

Thierry Hogan, coordinateur cantonal pour les Journées européennes des métiers d'art répond à Théo Chavaillaz.
Émission du 25 mars 2015

On en parle du 25.03.2015