Séquence de l'émission du 19 août 2018
Reportage sur le terrain, un potager sur le toit de l’université, d’Agro Paris Tech. [Xavier Bloch - RTS]
Xavier Bloch - RTS

Reportage sur le terrain: un potager sur le toit de l’université.

Les fermes urbaines sont en plein essor dans les grandes villes. A New-York, Londres, Shangaï, Zurich ou Paris, les potagers se multiplient installés sur d’anciennes friches industrielles ou en hauteur, sur les toits. A Paris, par exemple, des chercheurs et des étudiants jardinent depuis plusieurs années sur le toit plat d’Agro Paris Tech, dans le 5ème arrondissement.

Christine Aubry, ingénieure à l’INRA, est l’une des responsables de cette ferme urbaine universitaire. Xavier Bloch l’a rencontrée cet été sous un soleil de plomb.

Pour en savoir plus, visionnez le reportage ci-dessous.
Séquence de l'émission du 19 août 2018
Reportage sur le terrain, un potager sur le toit de l’université. [RTS]

Reportage sur le terrain: un potager sur le toit de l’université.

Les villes se cultivent aussi en hauteur. Nous découvrons cette semaine une ferme urbaine expérimentale que les chercheurs d’Agro Paris Tech ont installée sur le toit de leur université, dans le 5ème arrondissement de la capitale française.
Séquence de l'émission du 19 août 2018
Un impala. [ShaunColinBell - Fotolia]
ShaunColinBell - Fotolia

La chronique de François Turrian: le quiz nature

Vous n’entendrez pas toujours un chant. Parfois une simple question vous mettra sur la piste de la bonne réponse. On étend le domaine des sujets à la nature en général. Chaque semaine, trois lauréats seront tirés au sort et pourront gagner une brochure BirdLife, une entrée au centre-nature de La Sauge ou un autre prix.

L’ambiance sonore de ce matin nous fait découvrir le cri de l'impala

L’impala est une antilope, le chevreuil de l’Afrique. Les mâles peuvent atteindre jusqu’à 70 kilos. Animal gracieux, un peu roux avec des lignes noires sur le front les oreilles, les cuisses et le haut de la queue. Il peut faire des sauts de 10 mètres de long. Avec le Springbok c’est un magnifique sauteur. Ces bonds leur permettent de désorienter les prédateurs. Ces animaux vivent en harem. Il faut savoir se défendre quand on est un impala, car ils sont victimes des lions, des léopards, des guépards, des lycaons, des hyènes et des grands rapaces. Ces animaux sont devenus très peureux et émettent rapidement des cris d’alarme. Ces cris sont compris par les zèbres et les gnous. Le babouin et les impalas ont un peu un destin commun. Les impalas suivent les babouins pour manger les fruits des "arbres à saucisses" que les deux espèces adorent.

Séquence de l'émission du 19 août 2018
Les puces savantes au cirque. [lantapix - Fotolia]
lantapix - Fotolia

Daniel Cherix: les puces

Histoires de cirque et de puces savantes.

L'intégrale de l'émission du 19 août 2018

2:56:29