Le Journal du matin du 30.09.2015

L'émission du 30 septembre 2015

Les meilleurs moments de l'information

Une heure pour revivre les temps forts de nos émissions de l’actualité. Les dernières 24 heures de l’info en débat, reportages, interviews et décryptages. Avec aussi un premier tour de la presse et des chroniques originales.

 

Présenté par Blandine Levite

Le Journal de 6h [RTS]

Elections fédérales: Portraits de figures politiques alémaniques (2/5)

Damian Müller a été désigné pour sauver le siège PLR au Conseil des Etats, laissé vacant par le sortant Georges Theiler. C'est un pari risqué qu'a fait le PLR lucernois: Damian Müller est sans expérience de la politique fédérale. Pourtant, il suscite un engouement certain à Lucerne.

 

Fin de la grève des écoles chrétiennes en Israël

En Israël, les écoles chrétiennes ont mis fin à leur grève contre les conditions financières imposées par le gouvernement. Les cours ont repris lundi après qu’un accord a été trouvé.

 

Xherdan Shaqiri, le grand gâchis?

Le joueur de l'équipe de Suisse de football Xherdan Shaqiri était il y a quelques années appelé à un grand avenir. Mais désormais, on peut s'interroger. L'ancien joueur du FC Bâle ne confirme pas tous les espoirs placés en lui.

 

"L'autodidacte" - Technis

S'il devait y avoir un profil type qui illustre "l'esprit d'entreprise", ce serait celui de Naïk Londono. A 24 ans, il va lancer sa première entreprise "Technis" avec ses associés. Alors qu'il y a tout juste dix ans, il partait en Colombie pour devenir joueur de tennis professionnel.

 

Par Dominique Choffat et Maurice Doucas

 

Isabelle Cornaz: le mythe russe de l'Europe qui sombre

Une partie de l’élite politique russe brandit périodiquement le spectre d’une Europe prétendument au fond du gouffre, en décadence, prête à sombrer. D’ordinaire, ce discours peine à convaincre. Mais depuis le début de la crise migratoire, il fonctionne mieux que jamais.

Même certains Russes qui généralement se placent en défenseurs de l’Occident méprisent aujourd’hui cette part d’Europe qui veut se donner les moyens d’accueillir dignement les réfugiés. Ces Européens, ils les jugent naïfs, inconscients, égarés. Les Russes qui d’habitude prônent l’ouverture sont hélas trop nombreux à céder aujourd’hui à ce discours de la peur, où l’étranger n’est perçu que comme une source de problème.

Les internautes les plus virulents contestent jusqu’au droit de fuir un pays en guerre. Ils affirment que les hommes devraient prendre les armes pour se défendre, au lieu de protéger leur famille en fuyant les violences. Pourquoi donc cette Russie libérée du rideau de fer, qui voyage, voire même qui rêve de s’installer en Occident peine-t-elle tant à s’identifier aux migrants? Pourquoi érige-t-elle la frontière en unique solution?

D’autant que ces les frontières sont poreuses. Les autorités russes délivrent des visas aux Syriens, certes peu nombreux, qui cherchent refuge en Russie. Mais une fois passée la frontière, ces derniers sont livrés à eux-mêmes. Pas d’aide financière et un parcours du combattant pour d’obtenir l’asile provisoire, parfois au prix d’importants pots-de-vin. Moscou a voulu montrer l’exemple en accueillant un grand nombre de réfugiés est-ukrainiens qui fuyaient les combats du Donbass.

Les autorités russes se doivent de faire de même aujourd’hui avec les Syriens, quitte à se mettre à dos une partie de leur opinion publique. La Russie a adhéré à la convention de 1951 relative au statut des réfugiés. A elle de se montrer courageuse et cohérente, à la hauteur de ses engagements.

Isabelle Cornaz

Les références du jour de Jacques Barillon

"Something", Concert for George, Live Royal Albert Hall 2002, Paul McCartney
"Safe from Harm", Massive Attack

 

Présenté par Yann Amedro

Mars

La planète rouge est revenue dans l’actualité, avec la découverte sur son sol d’eau liquide. Une planète qui fut jadis célèbre pour ses fameux canaux.

 

Quels seront les effets du scandale VW sur les sous-traitants suisses?

Le scandale des moteurs diesel chez Volkswagen n'est pas encore de nature à inquiéter les sous-traitants suisses qui collaborent avec le secteur automobile. L'impact financier devrait, à ce stade, être modéré. Interview de Claude Konrad, patron de Polydec.

 

Mort annoncée de la cabine téléphonique dans les communes suisses

L'Office fédéral de la communication (OFCOM) a mis en consultation une révision de l'ordonnance qui définit les prestations de service universel de Swisscom. A partir de 2018, les communes suisses ne devraient plus être obligées d'offrir au minimum une cabine à leurs habitants. Interview de Géraldine Pflieger, professeure de politique urbaine à l'Université de Genève et maire sans étiquette de Saint-Gingolph (France).

 

Success-story du café suisse (2/2)

Le café occupe une place de choix sur le stand suisse de l'expo universelle de Milan, consacré à l'alimentation. Le café est le produit le plus exporté de Suisse. C'est dû en grande partie au phénomène Nespresso, mais aussi à l'industrie du café soluble. Son inventeur n'est pas forcément celui qu’on imagine…

 

Bernard Comby, ancien conseiller d'Etat valaisan

Le Valais est à nouveau potentiellement sur les rangs pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver, cette fois en 2026. Le projet lancé par Christian Constantin est depuis mardi sur le bureau du gouvernement valaisan. Après les échecs de 2002 et 2006, le Vieux Pays est-il prêt à se remettre en mode olympique? Et si oui, comment éviter les écueils des tentatives antérieures? Ancien conseiller national et conseiller d'Etat PLR valaisan, Bernard Comby était l'un des porte-flambeaux des épopées précédentes. Il publie ce mercredi aux Editions Monographic un ouvrage consacré à son parcours, intitulé "de Bogota à la Planta".

 

Présenté par Tania Barril

Le Journal de 8h [RTS]

Décryptage de l'actualité internationale

Au sommaire: où va la Palestine, où va Israël? Alors que le conflit israélo-palestinien ne semble plus intéresser grand-monde, le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas va tenter de le remettre à l'agenda.