Le Journal du matin du 05.03.2015

L'émission du 5 mars 2015

Les meilleurs moments de l'information

Au sommaire: pour l'ancien conseiller politique de Gorbatchev, Andreï Gratchev, le président russe a sa part de responsabilité dans la mort de l'opposant Boris Nemtsov; la conseillère fédérale Doris Leuthard critique le compromis trouvé sur la Lex Weber, pour la ministre, il ne respecte pas la volonté populaire; qu'est-ce qui pousse des jeunes Suisses, Français ou Britanniques à faire le djihad? "Une propagande sur mesure... " répond un chercheur en sciences politiques.

 

Présenté par Didier Duployer

Le Journal de 6h [RTS]

Le stress du personnel soignant face à la pression quotidienne

C'est un phénomène qui concerne tous les hôpitaux: le stress du personnel soignant face à la pression quotidienne. L'hôpital universitaire de Zurich a récemment organisé une journée thématique pour faire un état des lieux et surtout pour réfléchir à des solutions.

Invité: Dr. Alexandre Berney, médecin adjoint au service de psychiatrie de liaison du CHUV.

 

La nouvelle stratégie de l’Arabie Saoudite pour fédérer les sunnites

Depuis l’accession au trône du roi Salmane, l’Arabie Saoudite semble adopter une nouvelle stratégie pour fédérer les musulmans sunnites.

 

Coupe Davis: la Suisse défie la Belgique sans Federer ni Wawrinka

A Liège, l'équipe de Suisse de Coupe Davis affronte la Belgique au premier tour du groupe mondial. La formation helvétique se présente sans Roger Federer et Stan Wawrinka, qui ont choisi de ne pas jouer ce match. Que peut-on attendre d’une équipe de Suisse B face à la Belgique? Par l'envoyé spécial de RTSsport à Liège, Hervé Borsier.

 

Le président turc s'équipe d'un laboratoire pour prévenir des empoisonnements

Le palais du président turc Recep Erdogan sera bientôt équipé d'un laboratoire destiné à prévenir toute attaque toxique, chimique, radioactive ou biologique qui pourrait viser le chef de l'Etat via les aliments et les boissons. C'est ce qu'a expliqué son médecin personnel dans la presse turque.

 

Par Maurice Doucas et Simon Corthay

 

Chrystel Domenjoz: les Verts et 35 m2

35 mètres carrés par personne: amplement suffisant pour vivre selon les Verts bâlois. Ils aimeraient voir diminuer la surface nécessaire par habitant et ainsi répondre à la pénurie de logements et au mitage du territoire.

Les Alémaniques ont un terme parfait pour désigner une telle proposition: une Schnapsidee, de celles qui émergent après un apéro un peu trop arrosé mais qui ne survivent pas au dégrisement.

Limiter la taille des appartements, édicter une surface maximale par personne, c'est dépasser les limites de l'ingérence de l'Etat dans nos choix de vie. C'est inutilement culpabilisant: quel mauvais citoyen tu es de vouloir t'ébattre dans un espace trop grand pour toi, même si tu en as les moyens!

C'est aussi faire fi des réalités sociologiques, des parcours de vie très disparates. Il y a aujourd'hui plus de personnes seules, notamment en ville, de couples divorcés, des gardes alternées - et la chambre de réserve nécessaire pour les enfants. En parlant de chambres de réserve, on n'a pas intérêt non plus à avoir trop d'amis à héberger à l'improviste dans un habitat limité.

Et puis c'est oublier que l'espace, c'est aussi l'une des qualités d'un logement. C'est vrai que l'on "consomme" plus de mètres carrés et qu'il faut densifier les centres urbains. Mais pas à n'importe quel prix. Parce que les bataillons de tours toutes rigoureusement pareilles de Corée du Sud, par exemple, ne font pas vraiment rêver, même si elles ne prennent pas beaucoup de surface au sol.

Bien mauvaise manière donc d'amorcer le nécessaire débat sur l'utilisation du sol. Les Verts bâlois ont succombé au travers de la sur-règlementation qui braque.

Les lapins suisses ont également été touchés par ce mal. Mais eux ont eu beaucoup plus de chance: c'est la taille minimale de leur clapier qui a été réglementée.

Chrystel Domenjoz

Yannick Buttet, les références musicales du jour

"Le Métèque", Georges Moustaki
"La Chevauchée des Walkyries", Richard Wagner
"Risingson", Massive Attack

 

Présenté par Valérie Droux

Le Journal de 7h [RTS]

Des selfies pour aider les sinistrés de Madagascar

Un selfie pour aider! Deux jeunes étudiantes réunionnaises ont lancé le 25 février le hashtag #WeSelfie2015 destiné à soutenir les victimes des inondations de Madagascar. Pour chaque photo publiée, des sponsors s'engagent à verser 50 centimes d'euros à une association d'aide aux sinistrés. Une opération caritative qui fonctionne (déjà plus de 3000 tweets et 4000 Instagrams envoyés) mais surtout un vrai coup de projecteur sur une région du monde peu médiatisée, malgré les catastrophes climatiques qu'elle subit.

 

Les entreprises profitent-elles du franc fort pour augmenter leurs marges?

Il y a quinze jours, des patrons et syndicats vaudois avait proposé des mesures concrètes pour lutter contre les effets de l'envolée du franc. L'idée était de lutter contre le "catastrophisme", palpable surtout en Suisse alémanique. Depuis, le franc est un peu redescendu pour se stabiliser autour 1,07 euros. L'interview de François Schoch, directeur de First Industries à Crissier, président du Groupement suisse de l'industrie mécanique (GIM-CH).

 

La question de l'enseignement de l'islam ressurgit en Allemagne

Comment répondre à la propagande des imams salafistes sur Internet? Comment organiser les communautés musulmanes pour que naissent un islam européen, intégré dans les sociétés démocratiques occidentales? Comment enseigner l’Islam à l’école, dans le cadre des cours de religion? Ces questions ont ressurgi avec acuité, après les attentats de Paris, mais l’Allemagne se les pose depuis des années. En 2012, un institut de théologie islamique a été créé à l’Université d’Osnabrück.

 

La Suisse, à la pointe en matière de taxation du CO2 et de bilan environnemental?

Factuel revient ce jeudi matin sur une déclaration de Mathieu Aubert, membre de la direction de la Chambre du commerce et de l’Industrie de Neuchâtel. Le débat portait sur l'initiative des Vert'libéraux soumise à votation ce dimanche et qui propose de remplacer la TVA par une taxe sur l'énergie, afin de limiter la consommation d'énergies non renouvelables. Pour Mathieu Aubert, la Suisse en fait aujourd'hui suffisamment dans ce domaine.

"En Suisse, on consomme très peu par rapport à ce qu’on produit. On est déjà à la pointe. On est aussi le pays qui taxe le plus le CO2 de tout l’OCDE. On est le premier pays de l’OCDE en 2012. Aujourd’hui on est déjà très bons. On peut être fier d’avoir atteint les objectifs de Kyoto."

Vrai ou faux?

La  Suisse, à la pointe en matière de taxation du CO2 et de bilan environnemental?

C’est…presque vrai!

Globalement, on peut dire qu'effectivement la Suisse se positionne plutôt en haut de classement des "bons élèves"  et des gros "taxeurs."

Les taxes sur l’énergie

Dans le détail, il y a des nuances.

Avec un peu plus de 100 dollars par tonne de CO2, contre la moitié en moyenne dans les pays de l'OCDE en 2012, la Suisse est bien le pays qui totalise les taxes sur l'énergie  les plus élevées. Il s’agit donc ici d’un classement qui prend en compte la taxe sur le CO2  à proprement parler - qui concerne les combustibles - mais aussi les taxes sur le carburant. Si on s'en tient uniquement à la taxe sur le CO2, par contre, la Suède est plus chère.

Bilan nuancé

Sur le bilan lui-même, c’est encore un peu plus nuancé.

La Suisse consomme effectivement peu de ressources par rapport à son PIB, ça s'appelle l'efficacité des ressources.

Mais c'est aussi parce qu'elle importe beaucoup, dès lors une partie de son impact environnemental se reporte à l'étranger.

Même chose pour le protocole de Kyoto: la Suisse a bien atteint - et même légèrement dépassé - les objectifs fixés et baissé de 9% ses émissions de gaz à effet de serre depuis les années 1990.

Mais cet objectif a été atteint non pas uniquement grâce à des réductions au niveau national mais en partie aussi grâce à l'achat de certificats qui  financent des projets  à l'étranger pour compenser. Il s’agit d’un procédé autorisé par le protocole.

La Suisse est donc à la pointe dans certains domaines et elle a aussi des contre-performances: le dernier rapport européen rappelait  par exemple que la Suisse était également à la pointe de la production de déchets.

 

Références:

Carbon Taxation 

Taxing Energy Use - A Graphical Analysis 

Worldbank Putting a Price on Carbon tax

L'environnement en Europe - Etat et perspectives 2015

Environment at a Glance 2013 - OECD Indicators 

Res Schmid, conseiller d'Etat UDC nidwaldien

L'initiative populaire cantonale sur l'enseignement des langues à l'école soumise à votation dimanche dans le demi-canton de Nidwald sera très suivie dans tout le pays. Le texte lancé par l'UDC locale réclame l'enseignement d'une seule langue étrangère à l'école primaire - logiquement l'anglais, au détriment du français. C'est la première fois qu'une votation populaire est organisée sur cette question. Faut-il y voir un coup de canif dans la cohésion de la Suisse? Res Schmid est conseiller d'Etat UDC nidwaldien en charge de la Formation.

 

Présenté par Sandra Viscardi

Le Journal de 8h [RTS]