Émission du 22 août 2016

L'abandon (1/5)

Du lundi 22 août au vendredi 26 août, "La Ligne de Cœur" questionne lʹabandon. " Abandon vient dʹun radical germanique : au pouvoir, à la merci de… Il introduit lʹimage dʹun lien de dépendance voire de soumission, à la fois indispensable et aliénant. Sʹil se dérobe, il met lʹabandonné dans une situation périlleuse ". Pierre Van Damme

Traduire lʹabandon reste en soi un exercice complexe. De manière générale, cʹest lʹaction dʹabandonner quelque chose ou à quelquʹun, cʹest aussi renoncer à un projet, un rêve comme se laisser aller à un sentiment, une passion ou une activité. Différentes invités nous permettront dʹexplorer ces différentes situations dʹabandon et dʹévoquer leurs conséquences comme le sentiment dʹabandon qui nʹest pas une émotion mais " un vécu complexe lié à lʹexpérience dʹavoir été abandonné. Cʹest une impression très profonde porteuse dʹune immense tristesse". Si ce sujet vous interpelle, nʹhésitez pas à nous téléphoner au 021 653 70 70, nous écrire ou nous envoyer un SMS au 939. En parallèle à ce thème, l'émission reste ouverte à toutes interventions spontanées liées à vos expériences de vie, vos réflexions comme aux témoignages et aux récits de vie.



  • Emission en studio avec Françoise Aeby qui fonde, il y a 30 ans,  l'Association Arc-en-Ciel à Genève, Thierry Taruffi, Président de lʹAssociation le GZAH _ le groupe des amis dʹHaïti, Joyce Tschoop vice-présidente du GZAH.
    Le GZAH est une association fondée en 2004 par deux jeunes haïtiens adoptés en Suisse par le biais de lʹAssociation Arc-en-Ciel : Malik Matthey et Matthieu Pahud. Devenus adultes, ils ont ressenti le besoin et lʹenvie, avec dʹautres jeunes haïtiens également adoptés en Suisse, de soutenir des habitants de Inche, une ville située sur les hauts-plateaux dʹHaïti par des projets concrets, notamment dans le domaine de la scolarisation. Le nouveau président de lʹAssociation Thierry Taruffi nous fera découvrir cette association et ses activités. Une aventure née de lʹenvie dʹêtre solidaire et de ne pas oublier ses racines.