Émission du 4 mai 2016

Le travail, cʹest la santé? (3/5)

Du lundi 2 mai au vendredi 6 mai, "La Ligne de Cœur" sʹintéresse au thème " Travail & Santé ".
Le travail, cʹest…la santé!? Depuis quelques années, de plus en plus de colloques et séminaires sont organisés sur le sujet…

Même si nous travaillons moins quʹil y a 50 ans en termes dʹhoraires, et que la pénibilité est moindre dans certains métiers grâce à la modernisation de certaines machines, plusieurs facteurs de type psychosociaux menacent la santé des travailleurs notamment dans le domaine tertiaire. Combien de médecins et de psychologues se retrouvent face à des patients épuisés, à bout à cause de leur emploi : charge de travail, délais et pression managériale sont à lʹorigine de ces maux. Le travail engendrerait de plus en plus de souffrances. Un climat qui interroge de plus en plus les spécialistes de la santé au travail. Ce problème serait en passe de devenir un problème de santé publique et nécessite un réajustement dans les entreprises mais surtout un changement des mentalités.

Si ce sujet vous interpelle, nʹhésitez pas à nous téléphoner au 021 653 70 70, nous écrire ou nous envoyer un SMS au 939. En parallèle à ce thème, l'émission reste ouverte à toutes interventions spontanées liées à vos expériences de vie, vos réflexions comme aux témoignages et aux récits de vie.



  • Invité: Marc Estat.
    Ingénieur, Marc Estat a travaillé en production pour des multinationales. Son ascencension dans la hiérarchie fut fulgaurante. Mais très vite, certaines réalités du coeur des entreprises le conduisit à quitter cet univers de la production faute d'y perdre son âme. Cette expérience l'a incité à raconter les coulisses des grandes usines multinationales dans "Néantreprise" publié aux Editions Favre en 2016. Si le travail, c'est la santé, ce n'est pas dans les grandes entreprises qu'un Homme _ cadre, demi-cadre, ouvrir, secrétaire ou technicien _ peut s'épanouir. Au contraire, le climat, les usages et les relations humaines au sein de ces méga-structures usent l'Homme, voir l'annihilent.