Hautes fréquences

L'émission du 11 octobre 2015

Les homos mettent les religions sous pression

A la veille de l’ouverture du Synode catholique sur la famille, un prêtre polonais membre de la curie romaine, Mgr Krzysztof Charamsa, a fait un coming-out médiatique remarqué.

L’Eglise catholique n’est pas la seule à être mise sous pression par les revendications des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres).

La question de la reconnaissance de l’homosexualité s’est imposée avec force dans les années soixante dans les sociétés occidentales. Parallèlement, des personnes homosexuelles croyantes ont demandé à être reconnues et accueillies pleinement.

Dans les années 90, la question de la bénédiction de couples de même sexe, ainsi que de l’accession de personnes ouvertement homosexuelles à des postes de ministre du culte, a commencé à se poser. Ces demandes provoquent encore toujours de vifs débats à l’intérieur des diverses confessions chrétiennes ainsi que dans l’islam et le judaïsme.

Aujourd’hui des courants religieux que l’on peut qualifier de libéraux, progressistes, acceptent la présence de personnes ouvertement homosexuelles. On trouve des rabbins, des imams, des pasteurs, et même certains évêques anglicans gays.

A l’inverse d’autres courants, davantage attachés aux textes et à une vision classique de la famille, refusent clairement de bénir des mariages entre personnes de même sexe, ou d’autoriser des personnes gays à devenir ministres du culte. Un clivage très net apparaît sur cette question à l’intérieur des religions.

Comment cette question de la reconnaissance de l’homosexualité est-elle devenue une question incontournable pour les religions? Pourquoi est-elle aussi clivante?

Un dossier proposé par Catherine Erard et Grégory Roth.

Avec Clémentine Dubuis, catholique lesbienne, Frank Giaoui, président du congrès juif mondial des juifs LGBT, Sacha Perzoff, président de C+H chrétien-ne-s et homosexuel-le-s, Thomas Römer, professeur d’Ancien Testament à l’Université de Lausanne et au Collège de France, Ludovic  Mohamed Zahed, fondateur de la première mosquée inclusive de France.

Bibliographie

Joël Pralong, "Mais qui a dit que Dieu n’aimait pas les homos?" Editions St-Augustin, 2013.

Les religions dans la campagne électorale

A une semaine des élections fédérales, "Hautes fréquences" s’interroge sur la place qu'ont prises ou non les questions liées aux religions.

Des débats ont eu lieu en Suisse alémanique sur la burka. L’UDC valaisanne a fait paraître dans "Le Nouvelliste" une publicité avec comme titre: "Etat islamique, bientôt chez nous?".

Dans une société sécularisée où la place des religions ne semble plus faire débat, pourquoi la peur de l’islam reste-t-elle toujours un argument de campagne ?

Avec les politologues René Knüsel et Louis Perron.

Une actualité signée Catherine Erard.

Chroniques Mythomane (Saison 6 épisode 2/6): Les amours d’Alcmène et Zeus

Comment Zeus va-t-il parvenir à séduire Alcmène, la très fidèle épouse d’Amphirtryon?

Le récit de Paul Schubert, professeur de grec ancien à l'Université de Genève et passionné par les mythes grecs dont il nous propose une lecture contemporaine.