Hautes fréquences

L'émission du 9 mars 2014

La prière, à quoi ça sert?

La prière traduit un lien avec le divin. Focus sur cette pratique qui traverse toutes les religions.

Un dossier proposé par Gabrielle Desarzens et Marie-Claude Cudry.

En ce dimanche 9 mars 2014, qui se trouve être le premier de la période chrétienne du Carême, "Hautes Fréquences" s’arrête sur la dimension à la fois universelle et très intime de la prière.

Que signifie prier? Est-ce quelque chose qui s’apprend, une dimension dans laquelle on progresse?

Différentes personnalités s’expriment sur le sujet. Au micro de Gabrielle Desarzens et Marie-Claude Cudry:

Des membres de la Fraternité œcuménique de prière de Romainmôtier (VD) pour évoque le "prier ensemble".

L’écrivaine française Jacqueline Kelen, qui parle du dépouillement qu’implique la prière.

Jean-François Habermacher, pasteur et directeur de "Cèdres Formation" à Lausanne, qui définit ce qu’est la prière.

En plus...

Jacqueline Kelen, une femme éprise d'absolu - "Entre nous soit dit" 18.11.2013

Diplômée de lettres classiques, Jacqueline Kelen consacre la plupart de ses livres et de ses séminaires au déchiffrement des mythes de la tradition occidentale et à l'étude de la voie mystique. Elle a été pendant vingt ans productrice à France Culture. Parmi ses ouvrages à succès, on peut citer "Aimer d'amitié et L'Esprit de solitude", qui a obtenu le prix Alef 2002, "Marie-Madeleine, un amour infini" (Albin-Michel), "Proposition d’amour" (Anne Carrière). Le dernier "Impatience de l'absolu" est publié aux Editions de la Table Ronde, des réflexions sur l'humanisme contemporain.


Quel islam pour la Suisse?

L’Université de Fribourg projette de créer une formation spécifique culturelle, sociale et légale pour des imams officiant en Suisse.

Le projet a suscité de fortes réactions au sein de la droite fribourgeoise. Entretien avec la présidente du Groupe de recherche sur l’islam en Suisse.

Le paysage religieux de la Suisse a changé au cours des dernières décennies. De binaire (catholique-protestant), il est devenu multiple et parmi les religions présentes en Suisse figure l’islam.

Les musulmans, environ 5% de la population, constituent la troisième communauté religieuse du pays.

Du voile à l’école en passant par la formation des imams et la reconnaissance comme religion officielle, l’islam se cherche une place dans le paysage suisse. Il se heurte toutefois à des doutes et des peurs liés principalement à des stéréotypes.

Comment répondre aux demandes des musulmans? Qui sont les musulmans de Suisse? Comment intégré l’islam en Suisse?

"Hautes Fréquences" reçoit Mallory Schneuwly Purdie, docteur en sociologie des religions et présidente du groupe de recherche sur l’islam en Suisse.

Un sujet proposé par Marie-Claude Cudry.

Dans la mémoire religieuse de Bernard Crettaz (6/8)

Le sociologue valaisan Bernard Crettaz a été très marqué par son éducation religieuse catholique. Il est le témoin vivant d’une époque révolue mais pas si lointaine.

Avec les convictions qui l’habitent aujourd’hui et la culpabilité qui lui colle à la peau depuis l’enfance, il nous fait plonger avec lui dans sa mémoire religieuse.

Le catéchisme questions-réponses, la confession, les processions,Bernard Crettaz, ancien conservateur du Musée d’ethnographie de Genève, épluche la religion de son enfance. Celui que l’on connaît pour son travail d’endurance autour des rites et de la mort revisite la culture religieuse du Val d’Anniviers dans la première partie du XXe siècle.

Véritable témoin d’une époque révolue mais pas si lointaine, puisque Bernard Crettaz n’a que 75 ans, il nous livre les fruits d’un travail ethnologique avec une dimension très personnelle.

Une série de chroniques captées par Evelyne Oberson de la cave-bureau de Bernard Crettaz où sont entreposés des centaines de livres et ses propres dossiers d’archives.