Au sein de certaines cellules, la transcription génétique continuerait pendant plusieurs jours après la mort.
peshkov
Fotolia [peshkov - Fotolia]
peshkov - Fotolia

Il reste de la vie après la mort

Les scientifiques ont longtemps pensé que la mort était un phénomène inéluctable qui mettait instantanément fin à tout forme de vie dans l'organisme. Différentes études semblent suggérer le contraire. Une recherche a montré qu'au sein de certaines cellules la transcription génétique, synonyme de vie, continuerait pendant plusieurs jours après la mort.

Les explications de Brigitte Galliot, professeure à l'Université de Genève, au micro de Pierre Bratschi.