Les matinales d'Espace 2

L'émission du 26 janvier 2015

Beaux spectacles à foison sur les scènes suisses alémaniques

Notre chroniqueur Pierre Lepori s’est rendu au Schauspielhaus de Zurich pour assister à une somptueuse version de "Roberto Zucco" de Koltès (dirigée par Karin Enkel) et au Theater Basel pour un "Canard sauvage" d’Ibsen (sous la houlette d'Amélie Niermeyer).

Il s’est ensuite faufilé dans la petite salle du Neumarkt de Zurich, pour une adaptation délicieuse du best-seller de l’auteure suisse Silvia Tchui ("Jakob Ross") signée par Peter Kastermüller.

 

Pourquoi avons-nous si peur de la menace terroriste?

Depuis les attentats de Paris, la peur de la menace terroriste est ressentie avec plus d’intensité en Europe. Le risque d’une attaque en Suisse ne peut pas être totalement exclu depuis qu’une vidéo a été postée sur internet il y a quelques jours dans laquelle notre pays est clairement nommé.

Certes, il y a une stratégie de la peur car dans les vidéos publiées régulièrement par des membres du groupe Etat Islamique les images visent clairement à entretenir le sentiment d’insécurité. Pourquoi avons-nous si peur? Les explications de Claudine Burton-Jeangros, docteur en sociologie à l’Université de Genève, au micro de Miruna Coca-Cozma.

 

Jérôme Junod: La Voix du Peuple

Jérôme Junod a parcouru dix ans d'archives du courrier des lecteurs de "24heures" et en tire un collage sociologico-poétique sur nos réflexes, nos valeurs, nos hantises et nos espoirs. Par-delà le quotidien, "La Voix du Peuple" nous confronte avec une part insoupçonnée de notre propre culture, tantôt comique, tantôt grave et sonde dans des langages théâtraux divers ce qui définit notre société et nos manières de vivre. Un spectacle drôle, poétique et critique à la fois, dans mise en scène et conception de Jérôme Junod et la cie Les Débiteurs. Du 27 au 31 janvier 2015 à la Grange de Dorigny.

Rencontre avec Jérôme Junod, metteur en scène.

 

Le dératiseur de Hamelin

Un conte aussi célèbre qu’effrayant où se succèdent invasion de rats et enlèvement d’enfant par un joueur de flûte venu de nulle part. Avec la Compagnie Pied de biche, cette fable germanique se transforme en un formidable opéra rock qui mêle jeu de comédiens et manipulations de marionnettes dans une atmosphère gothique et impertinente.

Les enfants dès sept ans adorent. Thierry Sartoretti aussi. A découvrir au Théâtre de Marionnettes de Genève jusqu’au 8 février 2015 puis en tournée et au Petit Théâtre à Lausanne du 22 avril au 10 mai 2015.

 

Charles Joris, le Théâtre Populaire Romand pour réveiller la vie (1/5)

Décédé dans sa huitantième année le 16 janvier 2015, le fondateur du TPR à La Chaux-de-Fonds, avec le dramaturge Bernard Liègme et le comédien Roger Jendly, fut une personnalité de la culture romande.

À force de ténacité, d'exigence et de réussites publiques, Joris a durablement marqué les scènes romandes, mais a su exporter avec bonheur le théâtre suisse à l'étranger.

Une épuisante aventure collective

Dans la mouvance du Théâtre National Populaire de Jean Vilar, le jeune comédien amateur Charles Joris se lança en 1961 dans une aventure collective au cœur des Montagnes neuchâteloises avant d'ancrer le TPR à La Chaux-de-Fonds, grâce au soutien de la municipalité, dans un souci de décentralisation. Vivant en communauté, les premiers comédiens et professionnels du TPR pensèrent d'emblée "collectif" avant "carrière".

Par Carmen Algarrada et Christian Ciocca

La réponse du concours

Par leur absence sur le terrain