TTC STUDIO PAPERASSE

La dictature de la paperasse - Salaires abusifs : faut-il dire stop ?

L'émission du 28 janvier 2013

TTC avec les maîtres du monde... dans les salons feutrés de Davos et dans le jacuzzi. Faut-il intervenir contre les salaires abusifs. Notre face-à-face gauche/droite. Les ravages de la bureaucratie... Un cauchemar pour les entreprises. Même la police croule sous la paperasse.

Davos

La grand messe de Davos a pris fin dimanche. Les maîtres du monde y ont abondamment parlé de la situation économique. TTC les a interpellés, entre coktails et petits fours, sur le thème de l'austérité.

 

Charles-Edouard

Une leçon d'économie sur les origines du capitalisme.

 

Notre face-à-face gauche/droite

Faut-il intervenir contre les salaires abusifs ? C'est la question qui sera posée au peuple suisse le 3 mars avec l'initiative Minder. Pour en débattre nous recevons Blaise Matthey, directeur de la FER et Benoît Gaillard, membre du parti socialiste lausannois.

 

La Question

Combien gagne une fleuriste à la Migros ?

 

La dictature de la paperasse

C'est le cancer de nos sociétés modernes. Toujours plus de tâches administratives et de paperasse à remplir. Au final c'est une perte de temps et d'argent considérable. Voyage au bout de ce cauchemar bureaucratique...

 

Météo bourse

Quel temps fait-il du côté de la bourse ?

Les dirigeants à Davos s'expriment sur la question de l'austérité

Les dirigeants à Davos s'expriment sur la question de l'austérité

Charles-Edouard: le capitalisme

Charles-Edouard : le capitalisme

Pile ou face: salaires abusifs, faut-il dire stop?

Faut-il brider les hauts salaires ? TTC organise un face-à-face gauche/droite : Blaise Matthey, directeur de la Fédération des entreprises romandes, face à Benoît Gaillard, le jeune loup du parti socialiste vaudois.

Salaires abusifs :faut-il dire stop ?

La Question: combien gagne une fleuriste à la Migros ?

La Question: combien gagne une fleuriste à la Migros ?

La dictature de la paperasse

La bureaucratie nous envahit de plus en plus. De notre naissance à notre mort, on n'échappe plus aux formulaires administratifs, tant dans la vie privée que dans la vie professionnelle. Pour les entrepreneurs, c'est une perte de temps et d'argent. Et même la police n'y échappe pas. Aujourd'hui les policiers remplissent plus de classeurs que de cellules ! Résultat: le taux d'élucidation des affaires chute dramatiquement.

La dictature de la paperasse

Météo bourse: les bons résultats de Google

Météo Bourse