Viol sur le campus
Cette vidéo n’est plus disponible en ligne pour des questions de droits.

Viols sur le campus

L'émission du 1 décembre 2016

Sur les campus universitaires américains règne une véritable culture du viol. Près de 90 universités ont été touchées par le fléau et sont actuellement visées par une enquête. Or, dans tous les cas, les victimes doivent faire face à la stigmatisation et au silence. Dans l’univers feutré des grandes académies, où l’élite américaine est préparée à prendre de hautes fonctions sociales, on préfère jeter le voile sur ces drames. Les fraternités, ces groupes d’étudiants mâles, sont montrées du doigt, mais aussi les sportifs universitaires, sur-représentés dans les cas de viols.

Les agressions sexuelles impunies sont tellement nombreuses qu’il n’est pas rare d’en entendre parler de ce côté-ci de l’Atlantique.Cette épidémie de viols est dans le viseur de nombreux médias et personnalités politiques depuis plusieurs mois. Avec son film, Dick Kirby explique clairement que le chemin s’annonce encore long et fastidieux avant que les mentalités ne changent. Six grandes écoles sont ainsi mises en avant (dont Harvard, Notre-Dame et Chapel Hill) mais le réalisateur rappelle qu’en réalité, 90 universités américaines sont actuellement visées par des enquêtes. On découvre ainsi le combat d’Andrea Pino et Annie Clark, deux étudiantes agressées sexuellement sur leur campus de Caroline du Nord et qui sont allées à la rencontre d’une centaine de jeunes femmes ayant subi la même expérience traumatisante. Dans tous les cas, les victimes font face à la loi du silence et à la stigmatisation.

Si les fraternités masculines sont évidemment pointées du doigt, le documentaire n’oublie pas les sportifs. Le footballeur Jameis Winston, Quarterback star de l’université de Floride, a été impliqué dans le viol d’une étudiante en 2012 sans jamais avoir été inquiété. Le film se moque clairement de l’enquête bidon qui a été menée avant que le jeune homme ne soit lavé de tout soupçon. Approché par la NFL, Jameis Winston pourrait donc bientôt venir grossir les rangs de joueurs professionnels déjà accusés de violence contre des jeunes étudiantes. Finalement, le réalisateur évoque des chiffres accablants, alors que seulement 4% des étudiants américains sont détenteurs de bourses d’études sportives, ils sont 19% à être responsables d’agressions sexuelles sur leurs camarades.

Rediffusion le vendredi 2 décembre 2016 à 10h30 et le lundi 5 décembre 2016 à 15h10 sur RTS Deux.

Générique

Un reportage de Dick Kirby et Amy Ziering