Temps présent [RTS/Capture d'écran]

Coopératives d'habitants, plus belle la vie ?

L'émission du 26 avril 2018

Une solution à la crise du logement et à la spéculation immobilière ? Un moyen pour se loger moins cher et mieux, dans des espaces plus conviviaux et respectueux de l’environnement ? C’est ce qu’offrent les nouvelles coopératives d’habitation, qui connaissent un succès impressionnant en Suisse romande. Dans l’arc lémanique en particulier, c’est carrément le boom ! Dans ce nouveau modèle participatif, les coopérateurs-futurs habitants participent à toutes les décisions. Côté cour ça ressemble au paradis. Côté jardin, c’est loin d’être facile.

La Suisse romande, et en particulier l’arc lémanique, connaissent un boom des coopératives d’habitation, qui offrent des espaces plus conviviaux et respectueux de l’environnement. Rien que dans le canton de Vaud, plus de 40 d’entre elles ont été créées ces dix dernières années, un bond de 30% ! Une enquête récente indique que plus de 50% des Vaudois sont intéressés par une vie en coopérative. A Genève aussi, ce sont des centaines de logements coopératifs qui sont en train d’être construits, avec le soutien de l’Etat ou des communes.

Pour les collectivités publiques, c’est un deal intéressant, car les coopératives garantissent des appartements à prix coûtant. C’est-à-dire que leur loyer correspond au coût réel du logement, sans marge de promoteur, sans spéculation. On arrive ainsi à des loyers qui sont en moyenne 15 à 20% moins cher que ceux des appartements conventionnels !

Cela demande toutefois un engagement particulier des coopérateurs, dès le début, et beaucoup de temps, car ce sont eux, et non plus un promoteur ou une régie, qui s’occupent de leur immeuble, dans les moindres détails. Cela demande aussi de s’adapter à ses voisins, dans la vie quotidienne, mais ce n’est pas toujours facile.

Rediffusion le vendredi 27 avril 2018 à 11h15 et le lundi 30 avril 2018 à 15h sur RTS Deux.

Générique

Un reportage de Catherine Gerber et Françoise Weilhammer
Image : Alain Pentucci son : Benedikt Fruttiger Montage : Maya Schmid