Les "Sunday Assemblies", ces assemblées sont composées d’athées, d’agnostiques ou de sceptiques qui conservent le rituel mais pas les croyances. [RTS/ capture d'écran]
Cette vidéo n’est plus disponible en ligne pour des questions de droits.

Quand des athées vont au culte

L'émission du 8 février 2015

Tous les dimanches, des Londoniens se réunissent pour chanter, se recueillir, écouter un message… Ils font comme à l’église, sauf qu’ils ne sont pas croyants. Nées en Angleterre, les Sunday Assemblies ont gagné depuis peu les Etats-Unis, l’Australie et la France.

Composées d’athées, d’agnostiques ou de sceptiques ces assemblées du dimanche conservent le rituel mais pas les croyances. Pourquoi éprouvent-ils le besoin de se rassembler? Qui sont ces pratiquants non croyants? Qu’est-ce qui les pousse à se lever le dimanche matin? Un reportage de Gaspard Kühn à Londres et deux invités font le point sur cette nouvelle forme de spiritualité sans Dieu.

Aline Bachofner reçoit Jean-François Mayer, historien des religions et fondateur de l’institut Religioscope et Valentin Abgottspon, vice-président de l’Association suisse des libres penseurs.

Quand des athées vont au culte

Tous les dimanches, des Londoniens se réunissent pour chanter, se recueillir, écouter un message... Ils font comme à l'église, sauf qu'ils ne sont pas croyants. Un reportage de Gaspard Kühn à Londres suivi d'un débat animé par Aline Bachofner.