L'impact de la nouvelle transversale n'a pas été suffisamment mesuré au sud du Gothard. [Arnd Wiegmann  - Reuters]

Ponts et tunnels: une géopolitique des grands travaux?

L'émission du 5 juin 2016

Le 1er juin 2016, la Suisse a inauguré le tunnel ferroviaire du Saint-Gothard, le plus long modèle du genre avec 57 km de long! Un ouvrage qui a nécessité 17 années de travaux et des milliards de francs suisses pour faciliter la traversée des Alpes. Un tunnel qui a des implications politiques évidentes en rapprochant le nord et le sud de l’Europe.

Ailleurs dans le monde, d’autres projets titanesques voient le jour et présentent cette même caractéristique d’ordre géopolitique. Un pont entre l’Arabie saoudite et l’Egypte, un autre pont entre la Russie et la Crimée, un ouvrage qui sera à la fois un tunnel et un pont reliant Macao et Hong Kong ou encore un projet de canal entre la mer Rouge et la mer Morte.

 

Quels sont les enjeux politiques derrière ces grands travaux? Quels sont les projets en cours et ceux qui verront peut-être le jour ? Geopolitis fait l’inventaire de ces chantiers pharaoniques et décrypte leur portée géopolitique.

 

L'invité: Jacques Lévy, géographe professeur de géographie et d'urbanisme à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Bonus de l'émission

Infographie

Aux classements du nombre de tunnels parmi les 100 plus longs du monde, la Chine arrive en première position, loin devant les autres pays. La Suisse, qui vient d'inaugurer le tunnel du Gothard, le plus long tunnel ferroviaire du monde, ne fait pas mauvaise figure. Sur la Chine, il faut noter que la quasi totalité des tunnels répertoriés ont été inaugurés au cours des quinze dernières années.

 


Le reportage

Le reportage [RTS]

Jacques Lévy, professeur de géographie et d'urbanisme à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)

Jacques Lévy (1952-) est professeur ordinaire de géographie et d’urbanisme à l’École polytechnique fédérale de Lausanne. et dirige le Laboratoire Chôros.

 

Thématiques
Ses centres d’intérêts principaux sont la théorie de l’espace des sociétés, notamment au travers de la géographie du politique, des villes et de l’urbanité, de l’Europe et de la mondialisation. Il s’intéresse à l’épistémologie et aux méthodes des sciences sociales, avec une attention particulière pour la cartographie et la modélisation. Il travaille à l’introduction des langages non-verbaux, notamment audio-visuels à tous les niveaux de la recherche. Il a réalisé en 2013 un long métrage, Urbanité/s, qui se veut un manifeste pour le film scientifique.

Fonctions et activités
Il a été chercheur au CNRS (1984-1993), professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (1989-2007) et professeur à l’Université de Reims (1993-2004). Il est professeur invité à New York (NYU), Los Angeles (UCLA), Naples (IUO), São Paulo (USP), Mexico (Cátedra Reclus) et Sydney (Macquarie University), fellow au Wissenschaftskolleg zu Berlin (2003-2004). Il est codirecteur de la revue de sciences sociales en accès libre EspacesTemps.net. Il codirige la collection L’espace en société aux Presses polytechniques et universitaires romandes Il est conseiller scientifique de la revue Pouvoirs Locaux. Il est membre du jury du Grand Prix international de l’Urbanisme (Paris). Il collabore avec plusieurs journaux et chaines de radio en France et en Suisse.


En 2013, il a publié "Réinventer la France – Trente cartes pour une nouvelle géographie" aux éditions Fayard.
 

Voir la biographie complète sur le site de l’EPFL.

Vu du passé

Naturellement enclavée par son relief, la Suisse a dû tisser ses voies de communication de haute lutte. Porteurs d'un savoir-faire technique, mais également de valeurs symboliques, ponts et tunnels sont intimement liés à l’histoire de notre pays. Leur construction a constitué de grands défis menés à bien au fil des décennies.

Au coeur des Alpes

Au coeur des Alpes, le tunnel du Grand-St-Bernard en 1962. [RTS] Le 5 avril 1962, la Télévision Suisse Romande s'est installée dans le tunnel du Grand-Saint-Bernard pour faire vivre en direct la fin du percement du tunnel et la formidable réunion entre les ouvriers suisses et italiens, eux qui depuis le premier coup de pioche le 18 juin 1959 (côté Suisse) travaillent sans relâche. Long de  5798 mètres, le tunnel sera ouvert à la circulation le 19 mars 1964 et il fut le premier à assurer un trafic routier transalpin durant toute l'année. 

Le percement du tunnel du Grand-Saint-Bernard (RTS 37 min 13 sec).

Le pont du Ganter

Construction du pont de la Ganter [RTS] Le pont valaisan du Ganter est situé près de Brigue, sur la route menant au Simplon. Fruit d'une véritable prouesse technique, il est long de 678 mètres et s'élève à 145 mètres au-dessus de la vallée. Sa portée maximale de 174 mètres est l'une des plus importantes de Suisse. Ces images d'actualité tournées au mois d'août 1978 permettent de découvrir le pont en chantier. Le tablier de l'ouvrage n'est que très partiellement posé, mais on peut déjà en admirer les piles vertigineuses et élancées. Le pont du Ganter sera officiellement inauguré en 1980.

Menant au col du Simplon, le pont de tous les superlatifs (RTS 01 min 11 sec).  

Les ponts, un défi technique

Les ponts, défis techniques inscrits dans le paysage. [RTS] En Suisse, pays de montagnes et de cours d'eau, la communication a de tout temps constitué un enjeu central. Si Genève et Bâle ont bénéficié naturellement de voies rendant le commerce et les échanges aisés, certaines régions enclavées ont dû leur salut à la construction d'imposants ouvrages de génie civil, tunnels ou ponts. En 1988, l'émission Télescope se penche sur l'histoire et les techniques modernes de construction des ponts en Suisse et en France voisine. 

Des chantiers gigantesques et risqués (RTS 11 min 20 sec)  

Le tunnel du Gothard, du rêve au cauchemar

Gouffre à milliards, le Gothard est-il également un cul-de-sac ? Conflit entre les conseillers fédéraux, polémique sur le financement, explosion des coûts des travaux de percement, problèmes techniques qui s'accumulent… Le chantier de percement du tunnel ferroviaire du Gothard, le plus long du monde, tourne  en 2007 du rêve au cauchemar. Et pour couronner le tout, le raccordement avec le réseau italien n'est pas assuré!

Construction du Gothard, le doute (RTS 55 min 45 sec)